PARTAGER

Une famille a eu une grosse frayeur pendant un enterrement.

Pendant ses obsèques, le péruvien Watson Franklin Mandujano Doroteo se met à bouger, alors que sa famille vient se recueillir auprès de son cercueil. Pris de panique, ils décident d’appeler un médecin.

Mort six jours auparavant, le médecin constate des signes vitaux chez le défunt. Il est alors retiré de son cercueil et transporté à l’hôpital. Mais les examens effectués à l’hôpital confirment qu’il est bien mort.

Mais alors comment expliquer qu’il a bougé ?

Les parents ont expliqué que les médicaments injectés lors de l’opération pendant laquelle il est décédé, pourraient être à l’origine de ces mouvements. Cependant il n’existe que très peu de cas de mouvements post-mortem, mais de nombreuses personnes ont déjà été prononcées décédées par erreur.

Commentaires