PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 23 au 25 février 2014)

PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 23 au 25 février 2014)

298
0
PARTAGER

HAMID CHABAT: Pilule amère pour le chef de l’Istiqlal et de son syndicat l’UGTM, qui s’est vu interdire d’organiser une manifestation contre le gouvernement pour cause de coïncidence avec la commémoration du troisième anniversaire du mouvement du 20 février. Il ne lui reste plus qu’à se rabattre sur la grève générale que son syndicat compte observer seul.

YASMINA BADDOU: Contre toute attente, la Cour des Comptes a ressorti le dossier des vaccins mis sur le passif de la ministre istiqlalienne du tant où elle chapeautait le département de la santé. Ce dossier très controversé puisque ces vaccins qui avaient coûté 55 milliards de centimes inutilement, sera donc confié à la justice prochainement.

FAISSAL LÄARAICHI: Alors que le patron du pôle public se trouve de lus en plus intenable à cause d’une désorganisation interne au sein des chaînes de télé publiques et des complications apportées par les cahiers des charges, son groupe est au bord de l’asphyxie financière avec un manque de plus de 130 milliard de centimes dans ses caisses.

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

actu-maroc.com _____________________

Presse Actualité Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière faits divers politique économie

 

Commentaires