Maison Actualités LE BAROMETRE PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 19 au 21 février 2014)

PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 19 au 21 février 2014)

497
0
PARTAGER

LAHCEN DAOUDI: Alors qu’il crie à qui veut l’entendre que jamais son département n’avait connu autant d’avancées que depuis qu’il en pris les rênes, le ministre islamiste de l’enseignement supérieur a été empêché par les étudiants de quitter l’enceinte de l’école de commerce et de gestion de Settat qui connait comme ses homologues d’autres régions de graves perturbations.

DRISS LACHGAR: Le premier secrétaire de l’USFP, l’Union Socialiste des forces Populaires, se montre impuissant devant l’agitation qui secoue les sections locales du parti à travers le pays.Des incidents violents avec agressions à l’arme blanche s’y produisent lors des réunions, preuve que la discipline des militants n’est pas le point fort de ce parti.

BRAHIM FASSI FIHRI: Le jeune président de l’Institut Amadeus et fils de l’ancien chef de la diplomatie marocaine n’ a pas craint de se ridiculiser au cours d’une conférence au Mali en affirmant que son institut faisait partie des plus grands « think thanks » du continent. Des participants lui ont fait remarquer que son organisme n’était pas un « think thank » puisqu’il ne produit pas de rapports de référence se contentant une fois par an, d’organiser un colloque.

 

 

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

actu-maroc.com _____________________

Presse Actualité Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière faits divers politique économie

 

Commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here