PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 19 au 21 février 2014)

PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 19 au 21 février 2014)

341
0
PARTAGER

LAHCEN DAOUDI: Alors qu’il crie à qui veut l’entendre que jamais son département n’avait connu autant d’avancées que depuis qu’il en pris les rênes, le ministre islamiste de l’enseignement supérieur a été empêché par les étudiants de quitter l’enceinte de l’école de commerce et de gestion de Settat qui connait comme ses homologues d’autres régions de graves perturbations.

DRISS LACHGAR: Le premier secrétaire de l’USFP, l’Union Socialiste des forces Populaires, se montre impuissant devant l’agitation qui secoue les sections locales du parti à travers le pays.Des incidents violents avec agressions à l’arme blanche s’y produisent lors des réunions, preuve que la discipline des militants n’est pas le point fort de ce parti.

BRAHIM FASSI FIHRI: Le jeune président de l’Institut Amadeus et fils de l’ancien chef de la diplomatie marocaine n’ a pas craint de se ridiculiser au cours d’une conférence au Mali en affirmant que son institut faisait partie des plus grands « think thanks » du continent. Des participants lui ont fait remarquer que son organisme n’était pas un « think thank » puisqu’il ne produit pas de rapports de référence se contentant une fois par an, d’organiser un colloque.

 

 

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

actu-maroc.com _____________________

Presse Actualité Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière faits divers politique économie

 

Commentaires