PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 19 au 21 janvier 2014)

PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 19 au 21 janvier 2014)

341
0
PARTAGER

AZIZ REBBAH: Cumulant les fonctions de ministre de l’équipement et de maire de sa ville Kénitra et n’ayant pas le temps de s’occuper sérieusement de la gestion des affaires de celle-ci, elle s’est retrouvé face à des difficultés énormes qui touche au quotidien de ses citoyens. Excédés par ce laisser-aller, ces derniers demandent à ce qu’il cède son poste à quelqu’un de plus disponible. Le ministre, lui, fait la sourde oreille à cette éventualité.

FAISSAL LAARAICHI: Le président du pôle télévisuel public fait face à une tempête sans précédent qui risque de le pousser vers la sortie après dix ans à ce poste névralgique. En cause, les résultats de l’appel d’offres pour la production d’émissions et de films qui auraient avantagé une poignée de sociétés  au détriment d’autres qui ont décidé de tout mettre en œuvre pour provoquer son départ en l’accusant de favoritisme .

SAID NACIRI: Faisant semblant d’ignorer le principe qui veut qu’on ne peut à la fois être juge et partie, le comédien touche à tout va organiser le 27 mars prochain, « La nuit des étoiles », un concept importé des États-Unis, pour récompenser les vedettes de la télévision et du cinéma. On voit mal comment celui qui opère dans le domaine du cinéma en tant que producteur-réalisateur-acteur garantire un minimum d’objectivité et de neutralité à un tel événement.

Actu-maroc.com ______________________

Commentaires