PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 4 au 6 aout 2014)

PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 4 au 6 aout 2014)

361
0
PARTAGER

MUSTAPHA RAMID: Après la libération de près de 13000 prisonniers qui ont bénéficié de la grâce royale, la question de la création d’une commission des grâces reste posée. Après le scandale de la libération d’un pédophile l’an passée, cette commission devait voir le jour mais il n’en a rien été. Dès lors on se demande qui décide de quoi dans le choix des graciés.

HOUSSEIN EL OUARDI:  Tout comme la création d’une école privée d’architecture avait crée un grand tollé à l’époque, celle d’une école de médecine qui délivreraient des diplômes reconnus par l’état suscite une levée de boucliers sans précédents parmi les médecins internes et leurs aînés qui y voient une dévalorisation de leur cursus et leur diplôme.

JAMEL EDDINE ENNAJI: Le très peu convaincant directeur du conseil supérieur de la communication audiovisuelle passe son temps dans ce poste à se tourner les pouces préférant lorgner celui plus lucratif de président de la Haca, la haute autorité, en espérant qu’il sera bientôt libéré par l’actuelle titulaire Amina Lamrini pour cause de maladie .

 

 

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

actu-maroc.com _____________________

Presse Actualité Maroc marocaine infos news Rabat

 

 

Commentaires