PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 4 au 6 février 2015)

PERSONNALITÉS MAROCAINES EN BAISSE (du 4 au 6 février 2015)

508
0
PARTAGER

ABDELILAH BENKIRANE: En décidant le report de trois mois des élections communales qui auront finalement lieu au mois de septembre au lieu de juin comme initialement annoncé, le chef du gouvernement confirme que les préparatifs à cette échéance électorale ont été mal gérés et que trop de divergences subsistent entre le gouvernement et l’opposition.

NABIL BENABDELLAH: Le secrétaire général du PPS, le parti anciennement communiste du Progrès et du Socialisme est prêt à tout pour se maintenir aux premières loges les prochaines années. Il a dit espérer que la coalition gouvernementale actuelle se poursuivra au delà de 2017 tellement il se dit satisfait de la première expérience avec le PJD.

ANAS ALAMI: L’ancien patron de la CDG, la Caisse de Dépôt et de Gestion, autrefois très apprécié avant qu’il ne soit remercié et remplacé, risque très gros pour les scandales qui ont éclaté sous son mandat notamment ceux liés à la CGI. Après enquête, pas moins de 18 plaintes le concernant ont été déposées devant les tribunaux, une vraie cascade.

ZAKARIA MOUMNI: Le maître-chanteur international converti en militant des droits de l’homme continue à donner des sueurs froides aux autorité ces derniers temps. Encouragé par des médias français, il profite de chaque occasion pour salir l’image du pays. La visite privée du roi en France pourrait lui donner l’occasion de multiplier ses actions anti-marocaines.

 

 Par Jalil Nouri 

actu-maroc.com ____________

D’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts _____________________

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires