Physionomie de la presse d’aujourd’hui, jeudi 23 octobre 2014

Physionomie de la presse d’aujourd’hui, jeudi 23 octobre 2014

330
0
PARTAGER

 

La presse rapporte que SM le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi à la préfecture d’arrondissements Hay Hassani, à la pose de la première pierre du Centre de recherche, de développement et d’innovation en sciences de l’Ingénieur du Grand Casablanca, relevant que ce projet, qui nécessitera des investissements de plus de 43 millions de dirhams, traduit le ferme engagement du Souverain en faveur de l’acquisition du savoir et de la qualification de l’élément humain, et l’intérêt particulier qu’Il accorde au secteur de la recherche et développement, clé du progrès et de la croissance. Ce projet, ajoute la presse, s’inscrit dans le cadre des efforts de SM le Roi visant à faire de la Nation marocaine une société productive, ouverte sur les sciences et les technologies de l’heure, notant que le nouvel établissement sera réalisé sur un terrain de 1.600 m2 de l’Ecole nationale supérieure d’électricité et de mécanique (ENSEM) qui relève de l’Université Hassan II. Les publications indiquent aussi que le Souverain a procédé, mercredi à Bouskoura, à la pose de la première pierre d’un Centre socio-culturel qui sera réalisé dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), qui constitue une nouvelle concrétisation de la politique de proximité prônée par le Souverain depuis Son accession au Trône de Ses glorieux ancêtres. Le futur centre (6,33 millions de DH) vient enrichir une série d’actions sociales initiées dans le cadre de l’INDH au niveau de la région du Grand Casablanca et ayant pour objectifs la promotion de l’élément humain et l’amélioration des conditions de vie des populations locales, ajoutent les publications.

Sur un autre sujet, les quotidiens se font l’écho de la déclaration du ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Anis Birou, devant la Chambre des représentants, durant laquelle le responsable marocain a souligné que les droits acquis des Marocains couverts par la convention sur la sécurité sociale signée entre le Maroc et les Pays-Bas en 1972, constituent « une ligne rouge et nous ne pouvons y renoncer ». La question des Marocains de l’étranger est l’un des facteurs définissant les politiques du Royaume dans ses relations avec tous les pays du monde, a souligné le ministre qui répondait à une question orale à la Chambre des représentants sur « la décision du gouvernement néerlandais d’annuler de manière unilatérale l’accord sur la sécurité sociale avec le Maroc », ajoute la presse, citant le ministre.

Par ailleurs, les publications rapportent que le ministre de la Santé, El Hossein El Ouardi, a affirmé qu’aucun cas de la maladie à virus Ebola n’a été enregistré chez les ressortissants africains résidant au Maroc et que le Maroc est resté jusqu’ici indemne, bien que « le risque zéro n’existe pas ». Le ministre a rappelé les mesures prises par son département pour empêcher l’entrée de ce virus dans le Royaume, notamment sur le plan de la prévention dans les aéroports, la détection précoce des cas suspects de contamination, la coordination et la communication sur les risques de la maladie et la mise en place d’un numéro national d’écoute à ce sujet, notent les mêmes sources.

Les quotidiens abordent aussi l’adoption à l’unanimité par la Chambre des représentants, mardi lors d’une séance plénière, du projet de loi n 18-12 relatif à l’indemnisation suite aux accidents de travail et du projet de loi n 127.12 réglementant la profession de comptable agréé et instituant une organisation professionnelle des comptables agréés (OPCA). Ils précisent que le premier projet de loi a pour objectif de renforcer la protection sociale des victimes des accidents de travail ou des ayants-droit en cas de décès, tandis que le deuxième vise à réorganiser cette profession en remédiant aux insuffisances liées à l’absence de définition des actes professionnels réservés aux comptables agréés, des modes d’exercice de la profession, des obligations, des incompatibilités et des sanctions relatives à l’exercice de la profession.

La presse évoque, d’autre part, les déclarations de Mme Magorzata Bonikowska, présidente du Centre des relations internationales basé à Varsovie, sur le discours de SM le Roi Mohammed VI devant la 69ème session de l’Assemblée générale des Nations unies, relevant que le discours royal constitue un appel éloquent à l’Occident pour qu’il apprécie les pays en voie de développement selon leurs possibilités réelles de développement au regard du lourd passif légué par le colonisateur. Et de souligner que la présidente du Centre, une spécialiste en relations internationales et en communication sociale, a fait remarquer que les « paroles puissantes » contenues dans ce discours devraient « inciter les Occidentaux à la réflexion, d’autant plus que Maroc est justement le pays le plus stable du voisinage méridional de l’UE et bénéficie du statut de partenaire privilégié dans le cadre du statut avancé ».

Côté culturel, plusieurs sujets retiennent l’attention de la presse, notamment l’organisation à la galerie Bab Rouah d’une exposition rendant hommage à l’art de la figuration marocaine, la participation de trois films marocains au Festival du cinéma arabe de Bruxelles et l’ouverture à Fès du Festival international de la danse expressive.

Dans le domaine sportif, les quotidiens s’intéressent, entre autres, aux matchs aux quarts de finales de la Coupe du Trône et de la 3e journée de la Ligue des champions, à l’annonce par la FIFA du début de la pré-vente des billets du mondial des clubs Maroc 2014 ainsi qu’au report au 24 octobre de l’examen de l’affaire de 17 personnes poursuivies pour actes de vandalisme dans les stades.

L’actualité internationale est, quant à elle, dominée par les derniers développements du conflit palestino-israélien et la situation en Syrie et en Irak.

 

 

Actu-maroc.com —————————-

 

Commentaires