Physionomie de la presse d’aujourd’hui, lundi 23 juin 2014

Physionomie de la presse d’aujourd’hui, lundi 23 juin 2014

314
0
PARTAGER

Les journaux indiquent, en effet, que le dossier des « dérives criminelles » du « polisario » a été porté devant la Commission africaine des droits de l’Homme, citant une ONG internationale.

« La commission a été saisie par plusieurs Etats qui accusent le polisario de collusion avec le terrorisme international et d’autres filières criminelles », a révélé le président de l’Action pour la paix et le développement dans la région des Grands Lacs (AIPD), Maurice Katala, indique-t-on. Ce militant congolais s’exprimait lors d’une conférence-débat sur « l’autonomie au Sahara, aboutissement d’un processus », au cours de laquelle les conférenciers ont focalisé le débat sur le projet d’autonomie au Sahara marocain et sa compatibilité avec les standards internationalement reconnus, tout en se livrant à une comparaison avec d’autres modèles d’autonomie.

Par ailleurs, les quotidiens rapportent les propos du chargé d’affaires du Maroc à Genève, Hassane Boukili, qui a souligné que l’Algérie développe une réelle phobie à l’égard des mécanismes du Conseil des droits de l’Homme (CDH) et des ONG internationales. S’exprimant lors d’un débat sur les situations qui retiennent l’attention du conseil, dans le cadre de son droit de réponse suite à une intervention de l’ambassadeur algérien qui a évoqué le Sahara marocain dans des termes politiques tendancieux, M. Boukili, ajoute-t-on, a affirmé que « la fixation sur le cas spécifique du Sahara marocain est une vaine fuite en avant de l’Algérie qui vise à détourner l’attention de ce conseil sur sa fermeture aux mécanismes onusiens des droits de l’homme et ses déficits internes en matière de respect des droits de l’Homme ». Il a relevé que l’Algérie est le dernier pays à pouvoir donner des leçons à ses voisins en la matière et souligné que « la communauté internationale est parfaitement consciente de ses motivations politiques réelles et extra-droits-de-l’hommiste dans cette affaire », tout en attirant l’attention du CDH sur les violations massives et systématiques des droits de l’Homme en Kabylie, à Ghardaya et dans les camps de Tindouf, une situation « qui suscite notre profonde préoccupation en tant que membre de ce conseil ».

Les journaux reviennent également sur les déclarations du président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, qui a affirmé que son pays, qui respecte l’intégrité des pays, a toujours soutenu le Maroc dans le dossier du Sahara. « Nous disons, en tant que pays africain et pays ami du Maroc, que le Burundi, qui a toujours respecté l’intégrité des pays, soutient le Maroc dans le dossier du Sahara », a indiqué le président du Burundi, qui était l’invité, samedi, du bulletin Info soir diffusé par la deuxième chaîne de télévision 2M. D’autre part, la presse nationale s’arrête sur les propos du secrétaire général du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Mohamed Sebbar, qui a indiqué, récemment que le Conseil est « parfaitement conscient que la question de l’abolition de la peine de mort est l’objet de débats et de positions contradictoires au sein de la société, particulièrement au regard de certains crimes abominables et leur impact sur les proches de victimes », appelant à un dialogue serein, sérieux et rationnel autour de cette question. M. Sebbar, qui s’exprimait lors d’une rencontre organisée par le CNDH sur « l’abolition de la peine de mort, le présent et l’avenir », a insisté sur sa position, appelant à l’adhésion du Maroc au deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort et à la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies appelant à un moratoire sur le recours à la peine de mort, dans la perspective de sa suppression, note-t-on. S’agissant de la scène politique nationale, les journaux s’intéressent à la réélection de Mohamed Laenser au poste de secrétaire général du Mouvement populaire, lors du 12è congrès national du parti.

Selon la presse, le président du Comité préparatoire, Mohamed Jaouhari, a annoncé que M. Laenser a obtenu 1961 voix sur un total de 2123 exprimées, alors que 29 votes ont été annulés. Les quotidiens s’attardent également sur l’élection des membres du Bureau politique du Parti du Progrès et du socialisme (PPS). Le bureau politique élu, selon le mode de candidature libre et au suffrage à bulletin secret, comprend en plus du secrétaire général du parti, 35 membres, dont 9 femmes, à leur tête Houssaine louardi, Charafat Afilal, Gajmoula Bent Ebbi et Larbi Kharbouch, élu en sa qualité de président du groupe de l’Alliance socialiste, selon les résultats des élections, annoncées dimanche à l’aube par le Secrétaire général du Parti, Mohamed Nabil Benabdellah, note-t-on. En économie, la presse indique que le Maroc a saisi les conditions favorables qui ont prévalu sur le marché financier international pour la réalisation d’une émission obligataire d’un montant de 1 milliard d’euros, notamment la baisse du taux directeur de la Banque centrale européenne et la détente des taux de rendement à l’international, citant des propos du ministre de l’Economie et des finances, Mohammed Boussaid, qui a ajouté que « cette sortie à l’international est profitable au Maroc en raison de la baisse constatée des spreads des Eurobonds sur le marché financier international et l’amélioration du risque lié au Credit default swap ».

Les quotidiens annoncent également qu’une piste proposée par le ministère de l’agriculture dans le cadre des discussions entre le Maroc et l’Union européenne sur les exportations des fruits et légumes a été retenue par la commission européenne, faisant état d’un entretien téléphonique entre le commissaire européen à l’Agriculture Dacian Ciolos et le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch. Les pages culturelles sont dominées notamment par la 11ème édition du festival Timitar « Signes et culture » (18/21 juin) qui a offert au public un plateau riche et intense ayant, fait la part belle à la chanson et à la culture amazighes. En sport, les journaux s’intéressent, pour l’essentiel, aux résultats des matches du mondial de football Brésil-2014.

Sur le plan international, les quotidiens focalisent leur attention sur la situation en Irak et la possible intervention américaine pour freiner les jihadistes, ainsi que sur les situations sécuritaires en Ukraine, en Afghanistan et en Syrie.

Actu-maroc.com

Commentaires