Physionomie de la presse d’aujourd’hui, mardi 3 juin 2014

Physionomie de la presse d’aujourd’hui, mardi 3 juin 2014

318
0
PARTAGER

 

*Aujourd’hui Le Maroc: – Camarade Nabil rempile. Mohamed Nabil Benabdallah est assuré d’un deuxième mandat à la tête de son parti et sort même plus fort suite à la bénédiction réitérée des congressistes pour son alliance avec le PJD. Dans un communiqué conjoint, M’hamed Grine et Saïd Saâdi affirment retirer leurs candidatures en raison des incidents graves qui auraient émaillé les préparatifs et le déroulement du 9e congrès. Benabdallah accuse M’hamed Grine et Said Saâdi d’avoir bloqué le congrès trois jours tout en démentant les informations sur de violents accrochages.

- Gestion foncière: Objectif modernisation. L’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie veut s’adapter à son temps. Elle vient de déposer un projet de décret auprès du Secrétariat général du gouvernement. Il s’agit d’une précision axée sur certaines formalités réglementaires du dahir sur l’immatriculation foncière tel qu’il a été modifié et complété par la loi 14.07. L’objectif de ce projet de décret n 2.13.18, relatif aux formalités de l’immatriculation foncière, vise notamment l’adaptation avec les nouvelles dispositions de la loi 14.07 modifiant et complétant le dahir du 12 août 1913 sur l’immatriculation foncière ainsi que celles de la loi 39.08 relative au code des droits réels.

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB: – SM le Roi rend un vibrant hommage au Souverain espagnol et présente Ses félicitations au Prince Felipe. SM le Roi Mohammed VI a eu lundi un entretien téléphonique avec SM le Roi Juan Carlos 1er d’Espagne et SAR le Prince Felipe, Prince des Asturies, indique un communiqué du Cabinet Royal. Au cours de cet entretien, SM le Roi a rendu un vibrant hommage au Roi Juan Carlos 1er pour son rôle fondamental dans la transition politique et démocratique et en faveur de l’instauration des valeurs de liberté et de paix tout au long de son règne. Le Souverain a, par la suite, présenté ses félicitations et ses pleins vœux de succès au Prince Felipe, à l’occasion de transmission de la couronne d’Espagne par le Roi Juan Carlos 1er.

- Croissance de l’économie nationale de 4,4 pc en 2013. L’agriculture carbure, les autres activités s’essoufflent. Le Haut-Commissariat au plan (HCP) confirme. L’économie marocaine a enregistré une croissance de 4,4 pc en 2013, selon les comptes nationaux provisoires établis par l’institution. Une croissance certes en deçà des prévisions du Centre marocain de Conjoncture (CMC) qui tablait sur une hausse du PIB de 4,8 pc ou encore de celles du Fonds monétaire international qui pronostiquait un taux autour de 5 pc. Mais, toujours est-il que le PIB a fait beaucoup mieux qu’en 2012 où il avait fini avec une progression de 2,7pc. Les 4,4pc annoncés par le HCP ont été atteints à la faveur d’un rebondissement de l’activité agricole, la valeur ajoutée en volume ayant augmenté de 19pc, contre une baisse de 8,9pc en 2012. *Al Alam.:

- Trois cents hommes d’affaires et investisseurs saoudiens dans un forum maroco-saoudien à Casablanca. La capitale économique va abriter pendant trois jour, à partir de mercredi, une rencontre des hommes d’affaires marocains et saoudiens visant à consolider les relations commerciales et économiques bilatérales. – La coalition Printemps de la dignité accuse le ministère de la Justice et des libertés d’enfreindre les règles d’évaluation et de faire une entorse à la loi. Dans un communiqué, la Coalition a critiqué le mode d’évaluation du Code de la famille appliqué par le ministère de la Justice et des libertés, l’accusant de ne pas conserver ses distances au niveau des indicateurs adoptés dans le rassemblement de données et de la participation de toutes les parties concernées par cette opération.

*L’ECONOMISTE: – Agréments de transport: Un fonds pour indemniser les rentiers. Décidément, le gouvernement a du mal à se débarrasser de ses agréments. L’idée d’accorder une prime de sortie aux attributaires d’agréments avait suscité un tel tollé qu’elle avait fini par être abandonné. D’aucuns y voient une nouvelle forme de rente accordée à des rentiers dont la transparence n’était pas le point fort au grand dam des professionnels. Depuis plusieurs mois, le ministère du Transport mène des discussions avec les professionnels avec pour objectifs d’élaborer un contrat-programme, clé de voûte pour la réforme du secteur. Mais le nœud gordien reste toujours l’approche qui permettra de mettre un terme aux agréments qui empêchent la mise à niveau de l’activité.

- Casablanca: Aïn Sebaâ, future corniche. C’est juste une question de mois. Le retard, accusé dans la procédure d’homologation des plans d’aménagement de Casablanca, est en passe d’être rattrapé. En tout, les 34 plans d’aménagement de Casablanca devraient être opposables d’ici la fin de l’année. Parmi les plans d’aménagement adoptés, figurent ceux d’Aïn Sebaâ et Roches Noires. Ces deux quartiers vont bientôt se métamorphoser. Pour renforcer l’attractivité touristique d’Aïn Sebaâ, l’ensemble du front de mer sera requalifié. De même, Roches Noires doit retrouver une nouvelle centralité, axée autour de la Gare Casa-Voyageurs.

*L’OPINION : – Le Maroc et la Tunisie attachés à l’UMA . SM le Roi Mohammed VI et le président tunisien Mohamed Moncef Merzouki, ont réaffirmé leur attachement à l’Union du Maghreb arabe (UMA) en tant que « choix stratégique ». Au cours des entretiens qu’ils ont eus lors de cette visite, les deux chefs d’Etat ont réitéré leur détermination à œuvrer avec les autres pays maghrébins frères afin de tenir le sommet maghrébin, en Tunisie, avant la fin de l’année 2014. Ils ont également mis en avant leur ferme volonté à œuvrer pour favoriser des liens solides et exemplaires servant d’affluent majeur au processus d’intégration maghrébine, selon un communiqué conjoint maroco-tunisien, rendu public dimanche à l’occasion de la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI en Tunisie.

- Conseil supérieur de l’éducation: Pour une culture de « capitalisation ». La publication au Bulletin Officiel de la loi n 105.12 relative au Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique le lundi 19 mai 2014, visant à adapter ce Conseil aux dispositions de la nouvelle Constitution a ouvert de nouvelles perspectives dans le fonctionnement, les attributions et la structure de cette instance qui remplace le CSE (Conseil supérieur de l’enseignement) tout en élargissant son champ d’action. Ce conseil est désormais investi de nouvelles prérogatives qui étendent le champ de ses attributions et renforcent son rôle en tant qu’instance constitutionnelle indépendante de bonne gouvernance, de développement durable et de démocratie participative.

*LIBERATION: – Prix salés pour le poisson durant le Ramadan. Les représentants du secteur de la pêche sont en colère et bien décidés à le faire savoir. Malgré les dernières déclarations du ministre des Affaires générales et de la gouvernance, Mohammed Louafa, excluant toute hausse des prix du poisson d’ici le mois sacré de Ramadan, les professionnels, qui s’estiment « surtaxés », tiennent à prévenir le gouvernement que des actions seront organisées d’ici quelques semaines. Dans une déclaration au Journal, ces opérateurs confient qu’il y aura certainement des hausses à la veille du mois sacré. En cause, la décision de l’ONSSA d’imposer 150 dirhams pour le certificat de conformité et les armateurs qui doivent, depuis quelques jours, faire face à une nouvelle taxe de 0,03 pc sur les ventes, soit 30 dirhams la tonne.

- Driss Lachgar: Les promesses gouvernementales ne sont que des illusions empreintes de répression et de terreur. « Les prochaines échéances politiques constituent une étape cruciale pour juger le bilan de l’actuel gouvernement » . C’est ce qu’a déclaré Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP, lors de son intervention à l’occasion du 3ème congrès provincial du parti tenu à Zagora. Lachgar a d’autre part souligné la nécessité d’œuvrer pour le désenclavement du Sud-est marocain à travers la réalisation de nouveaux axes routiers à même de favoriser l’essor économique de la région.

*AL BAYANE: – Maroc-Tunisie: L’attachement à l’UMA en tant que choix stratégique réaffirmé. SM le Roi Mohammed VI et le président tunisien Mohamed Moncef Merzouki, ont réaffirmé leur attachement à l’Union du Maghreb arabe (UMA) en tant que « choix stratégique ». Le communiqué conjoint maroco-tunisien, rendu public dimanche à l’occasion de la visite de SM le Roi Mohammed VI en Tunisie, souligne que les deux chefs d’Etat ont réitéré, lors des entretiens qu’ils ont eus lors de cette visite, leur détermination à œuvrer avec les autres pays maghrébins frères afin de tenir le sommet maghrébin, en Tunisie, avant la fin de l’année 2014, conformément aux décision de la 32ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union, tenue le 9 mai 2014 à Rabat.

- Le 9e Congrès national du Parti du Progrès et du Socialisme a réaffirmé que l’actuelle expérience gouvernementale issue des élections du 25 novembre 2011 fait partie intégrante de l’expérience marocaine venue en réponse aux mouvements qu’a connus le monde arabe et le Maghreb. Par conséquent, ce congrès a appelé l’ensemble des partis politiques à contribuer à la réussite de cette expérience dans son ensemble, ce qui constitue un soutien au renforcement de la démocratie, à la stabilité politique et à la cohésion sociale. *Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

- Les impôts sur les personnes et les sociétés sont très élevés au Maroc, indique un rapport de KPMG, un réseau mondial de prestations de services d’audit fiscaux et de conseil. Selon ce rapport, le Maroc a été classé 12ème mondial quant au taux d’impôts prescrits par les Etats aux citoyens. – Le taux de croissance de l’économie nationale a été de 4,4 pc en 2013 contre 2,7pc en 2012. Le PIB s’est accru de 5,5pc, soit une hausse du niveau général des prix de 1,1pc, selon des chiffres publiés par le Haut-Commissariat au plan.

*Assabah.: – L’Intérieur n’est pas prêt pour organiser les élections de juin 2015. Les dirigeants du PJD s’inquiètent de l’inobservation du rendez-vous fixé pour l’organisation des élections communales prochaines sur fond des informations indiquant que le ministère de l’Intérieur n’est pas prêt à organiser ces échéances dans les délais impartis. – Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a lancé la plus grande opération des candidatures aux postes supérieurs dans les hôpitaux publics, les délégations et les services centraux, régionaux et provinciaux. Soixante-sept responsables sont sollicités d’urgence. Le ministre a fixé le 13 juin courant comme dernier délai pour le dépôt des candidatures.

*Al Massae.: – Le groupe PJD à la Chambre des représentants a écrit au président de la Chambre des représentants lui demandant de sanctionner Khadija Rouissi, membre du groupe PAM, pour avoir qualifié d' »hypocrite » le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane au cours de la séance mensuelle des questions, tenue mardi dernier. Abdallah Bouano, président du groupe PJD, a demandé à Rachid Talbi Alami d’appliquer les dispositions du Code d’éthique et de déontologie parlementaire prévues dans le règlement intérieur de la Chambre des représentants.

- La promotion de la TPE et de l’auto-entreprenariat constitue un chantier majeur et une haute priorité de l’action gouvernementale, conformément au plan d’accélération industrielle 2014/2020, a affirmé, samedi à Agadir, le ministre délégué auprès du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, chargé des petites entreprises et de l’intégration du secteur informel, Mamoun Bouhdoud. « Ce plan, présenté devant SM le Roi le 2 avril dernier, accorde un intérêt particulier à ces catégories d’entreprises et vise à les accompagner, les soutenir et à promouvoir leur rôle incontournable dans le développement socioéconomique », a souligné Bouhdoud à l’ouverture du 2ème forum international de la TPE, au siège de la chambre de commerce, d’industrie et des services (CCIs) d’Agadir.

*Al Ahdath Al Maghribia.: – Le Royaume du Maroc dément catégoriquement l’information relayée par une certaine presse malintentionnée sur un prétendu différend entre SM le Roi et le Président tunisien, indique un communiqué du cabinet royal, soulignant que « les auteurs de cette aberration ont volontairement ignoré que le protocole de la République tunisienne, à l’image de nombre de pays, ne prévoit pas la présence du président de la République au sein de l’Assemblée en pareille occasion; aberration qui a d’ailleurs été formellement démentie par la Présidence tunisienne ».

- L’Espagne donne un camouflet au Polisario en rendant hommage aux victimes de ses attaques. Le gouvernement espagnol a mis l’organisation séparatiste basque ETA et le Polisario dans le même panier en rendant hommage à 16 victimes des attaques terroristes de ces deux entités, donnant ainsi un cuisant camouflet aux séparatistes. Lors de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres, tenue vendredi, le gouvernement de Mariano Rajoy a approuvé des décrets royaux par lesquels il attribue, à titre posthume, la Grand-croix de l’Ordre royal de reconnaissance civile aux victimes du terrorisme du groupe armé basque ETA et du Polisario et à un soldat espagnol tué au Liban.

Al Khabar.: – Le groupe PJD à la Chambre des représentants a adressé une lettre au président de la commission des affaires étrangères, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l’étranger, réclamant l’organisation d’une mission d’information aux postes-frontières dans le Nord. Cette mission a pour objectif de vérifier les mécanismes mis en place pour l’accueil des MRE, les procédures administratives en vigueur et les mesures prises pour alléger la souffrance de cette catégorie.

- Le taux de croissance de l’économie nationale a été de 4,4pc en 2013 au lieu de 2,7pc en 2012. La croissance économique nationale a été en amélioration suite au rebondissement de l’activité agricole, les activités non agricoles étant en ralentissement, selon les résultats des comptes nationaux provisoires, établis par le Haut-Commissariat au plan (HCP) pour l’année 2013. Le HCP a également fait ressortir un allégement du besoin de financement dans un contexte de maîtrise de l’inflation.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.: – La grève des professionnels du transport et de la logistique menace de paralyser le port Tanger Med. Les professionnels du transport, de la logistique et des agences de dédouanement ont décidé d’observer le 5 courant une grève d’avertissement au port Tanger Med. Coïncidant avec le jour du lancement de l’opération du transit annuel des Marocains établis à l’étranger, cette grève est de nature à paralyser la circulation et dérégler l’opération du transit 2014.

- Lors d’un meeting à Rabat, Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP, a déclaré qu’il s’emploie énergiquement à faire avancer le parti sur la meilleure voie. Lachagr s’est lancé par ailleurs dans une diatribe contre le PJD qui conduit le gouvernement, déclarant qu’il est impuissant à trouver les solutions appropriées pour sortir le pays de la crise. *Rissalat Al Oumma.:

- Le Maroc dément catégoriquement l’information relayée par une certaine presse malintentionnée sur un prétendu différend entre SM le Roi et le Président tunisien. « Tout en saisissant pleinement le fait que les ennemis du rapprochement entre les peuples et adversaires de l’édification maghrébine soient particulièrement affectés par la réussite de la présente visite et l’excellence des relations maroco-tunisiennes, le Royaume du Maroc ne peut que déplorer que ces parties en arrivent à de telles bassesses », indique un communiqué du cabinet royal.

- Une Fédération marocaine des jeunes libéraux voit le jour. Cette fédération a été initiée par l’Union constitutionnelle, le Mouvement populaire et le Rassemblement national des indépendants vise à renforcer la complémentarité, la coordination et le partenariat entre les partis libéraux marocains.

*Bayane Al Yaoum.: – L’office national des aéroports a affecté un montant de 3,4 milliards de DH au titre de l’année 2014 pour établir une série d’installations aéroportuaires dans le Royaume. Par ces projets d’investissement, l’Office vise à accroitre la capacité d’accueil dans les différents aéroports, de 24 millions de voyageurs actuellement à 50 millions, sachant que la capacité d’accueil au 2003 ne dépassait pas 12 millions de voyageurs. – A fin avril 2014, les recettes générées par l’activité touristique se sont élevées à 16,77 milliards de DH, soit une progression de +3,8pc. S’agissant de l’activité touristique cumulée au titre des quatre premiers mois de l’année 2014, le volume des arrivées aux postes-frontières a atteint un peu plus de 2,8 millions de touristes en progression de +10% par rapport à l’année 2013, souligne le ministère du Tourisme.

Actu-maroc.com

Commentaires