Physionomie de la presse d’aujourd’hui, mercredi 11 juin 2014

Physionomie de la presse d’aujourd’hui, mercredi 11 juin 2014

327
0
PARTAGER

Les quotidiens indiquent que suite au renouvellement du bureau de la Chambre des Représentants, SM le Roi Mohammed VI a reçu, mardi au Palais Royal de Rabat, le président de la Chambre, M. Rachid Talbi Alami et les membres du bureau. Le bureau de la Chambre des Représentants comprend, outre le Président, les vice-présidents Mohamed Yatim, Kenza El Ghali, Chafik Rachadi, Abdellatif Ouahbi, Rachida Benmassoud, Abdelkader Tatou, Mohamed Joudar et Mustapha Ghazaoui, les questeurs MM. Abdellatif Brouhou et Bouloune Salek, ainsi que les secrétaires Jamila Messali, Mina Bouhdoud et Ahmed Touhami. A l’issue de cette audience, ajoutent les journaux, SM le Roi a posé pour une photo souvenir avec le président et les membres du bureau de la Chambre des Représentants.

Les journaux font savoir, citant un communiqué du Cabinet Royal, que dans le cadre des contacts réguliers entre les deux Chefs d’Etat, SM le Roi a reçu, mardi au Palais Royal de Rabat, Marcel Amon-Tanoh, ministre, directeur de cabinet du Président de la République, émissaire du président ivoirien, M. Alassane Ouattara auprès du Souverain. L’émissaire ivoirien était accompagné, lors de cette audience de Monsieur Ally Coulibaly, ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Monsieur Mamadi Diane, conseiller spécial du Président de la République, Monsieur Roland Adjo-Lessing, conseiller du Président de la République et Monsieur Idrissa Traore, ambassadeur de Côte d’Ivoire à Rabat. On lit sur les colonnes des journaux que le Chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane, a affirmé mardi que la réforme du statut général de la fonction publique est un « cheminement normal » pour la mise à niveau et la modernisation de l’administration marocaine. M. Benkirane, qui intervenait à l’ouverture de l’Assemblée générale du Conseil supérieur de la fonction publique, a souligné le caractère normal de cette révision dans la vie de l’administration marocaine, créée depuis une soixantaine d’années et impactée par le climat général et les « tiraillements politiques » ayant marqué la vie publique dans le passé.

Les quotidiens s’intéressent aussi à l’intervention de l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, qui a réaffirmé, lundi au siège des Nations Unies à New York, « l’attachement profond » du Royaume à la promotion de « l’Etat de droit, le respect des droits de l’Homme » et son engagement en faveur d’un multilatéralisme « respectueux des règles et principes du droit international dans le cadre de l’Organisation des Nations Unies ». Le Royaume du Maroc réaffirme « solennellement son attachement profond à promouvoir l’Etat de droit, le respect des droits de l’Homme et s’engage à œuvrer pour leur consolidation, tant sur le plan national, qu’international », indiquent les quotidiens citant le représentant permanent du Royaume à l’ONU qui intervenait lors d’une réunion de haut niveau de l’Assemblée générale de l’ONU, destinée à examiner « les Contributions des Droits de l’Homme et l’Etat de Droit à l’Agenda de Développement de l’après 2015″.

Des quotidiens rapportent que le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami, a exposé, lundi à Tunis, l’expérience du Maroc en matière de justice transitionnelle ainsi que ses spécificités. « Le Royaume ne pouvait s’engager dans le processus de justice transitionnelle sans la convergence de la volonté Royale, les ambitions de la couche politique et les composantes des mouvements des droits humains en vue d’œuvrer pour un traitement pacifique du legs lourd des violations passées des droits de l’homme », a souligné M. El Yazami lors d’une conférence internationale sur l’installation de l’Instance « Vérité et dignité ». Les quotidiens s’arrêtent longuement sur l’ouverture, mardi à Moscou, des travaux du premier Forum économique Maroc-Russie sur le thème « Le Maroc, un partenaire stratégique pour la Russie », avec la participation de plus de 120 hommes d’affaires marocains et autant d’investisseurs russes, en plus de responsables gouvernementaux dont des ministres et des hauts responsables des institutions publiques et financières des deux pays.

Ce forum, organisé à l’initiative du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le Conseil d’affaires maroco-russe et le Conseil d’affaires arabo-russe, sera marqué par la signature de plusieurs accords visant la promotion de la coopération bilatérale. Il vise à développer les relations de partenariat entre les acteurs économiques marocains et russes, en mettant en avant les opportunités d’affaires et d’investissement offertes par les économies des deux pays et en explorant les possibilités de tisser de futurs partenariats, ajoutent les quotidiens. Ils reprennent, d’un autre côté, les résultats d’un rapport sur l’Indice 2014 des cités d’Afrique (ACGI) rendu public par l’agence helvétique Ecofin, selon lequel Casablanca se positionne au deuxième rang des villes africaines au plus grand potentiel de croissance inclusive pour l’avenir. La métropole se classe deuxième après la capitale ghanéenne avec une perspective de développement « moyen-haut », souligne ce rapport du fournisseur de solutions de paiement MasterCard. L’indice ACGI se base en effet sur la mesure de croissance du PIB par habitant, l’évolution des dépenses de consommation des ménages, la stabilité socio-politique, l’efficacité gouvernementale, la lutte contre la corruption et la réglementation, expliquent les quotidiens.

Ils s’arrêtent, par ailleurs, sur les données de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), desquels il ressort que le nombre d’affaires enregistrées dans le cadre de la lutte contre les différents phénomènes de délinquance urbaine a atteint, en 2013, 477.759, dont 440.348 ont été résolues, soit un taux de résolution s’élevant à 92,17 pc, tandis que le nombre de personnes arrêtées se chiffre à 466. 311 personnes dont 19.363 mineurs. En matière de crimes avec violence, les services de police ont enregistré en 2013, 47.936 affaires. Les affaires de meurtres, de tentatives de meurtre, de coups et blessures ayant entraîné la mort représentent 0,29 pc pour mille personnes tandis que les affaires de violences sexuelles s’élèvent à 0,17 pc pour mille personnes, d’après ces données présentées lors d’un colloque organisé par la cour d’appel à Rabat. Sur un autre registre, l’on apprend que la campagne de communication dédiée au recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) 2014 a été lancée, mardi à Rabat, par le Haut-commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami. Cette campagne aura lieu sur tous les supports et médias pour davantage de proximité avec les différentes catégories de la population », a affirmé M. Lahlimi cité par la presse. Parmi les nouveautés du RGPH 2014, l’utilisation d’images satellitaires couvrant l’ensemble du territoire national, ce qui a permis d’améliorer la qualité des supports cartographiques des districts de recensement, à travers le report, précis, de leurs limites, repères géographiques, douars et groupements d’habitation, a ajouté M. Lahlimi.

Les quotidiens indiquent, par ailleurs, que les épreuves du baccalauréat pour la session de juin 2014 ont débuté mardi avec la participation de quelque 502.127 élèves, dont 287.688 candidats, soit 57,3 de l’effectif total et 214.439 candidates, soit 42,7 pc. Les entretiens du ministre de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkader Amara, mardi à Rabat, avec SAR le prince Jaime de Bourbon de Parme des Pays Bas, envoyé spécial pour les ressources naturelles, axés sur la politique de coopération bilatérale, la caravane de l’export « B To B Africa », qui a démarré lundi dernier à Cotonou au Bénin dans le cadre d’une tournée comprenant la Côte d’Ivoire et le Sénégal et l’opération de tirage au sort fixant les listes des personnes devant accomplir le pèlerinage, au titre de l’année 1436 de l’hégire, qui aura lieu du lundi 30 juin au vendredi 11 juillet prochain figurent également parmi les sujets traités par la presse. Les pages Culture s’intéressent pour l’essentiel au lancement, mercredi à Essaouira, du 17ème festival Gnaoua-musiques du monde. Cet événement qui se poursuivra jusqu’au dimanche prochain promet une expérience musicale unique, fruit d’un mélange harmonieux entre la richesse du patrimoine gnaoui et la diversité des musiques du monde, écrivent les journaux.

Côté sport, les journaux continuent de s’intéresser aux transferts des joueurs des équipes du championnat Pro Elite de football, ainsi que sur les préparatifs du Onze marocain.

Sur le registre international, l’actualité reste dominée par les pourparlers nucléaires entre l’Iran et les puissances mondiales, les développements politiques en Egypte, la situation politique et sécuritaire en Libye, en Syrie, au Pakistan, au Yémen et en Ukraine

Actu-maroc.com

Commentaires