Physionomie de la presse d’aujourd’hui, mercredi 13 août 2014

Physionomie de la presse d’aujourd’hui, mercredi 13 août 2014

393
0
PARTAGER

La presse rapporte que SM le Roi Mohammed VI a décidé l’annulation de toutes les cérémonies et festivités marquant Son anniversaire, suite à la disparition de SAR la Princesse Lalla Fatima Zahra, et ce en considération de la place de la défunte princesse dans les cœurs de tous les membres de l’illustre famille royale et de l’ensemble du peuple marocain.

Les quotidiens se font l’écho des propos du ministre des Maliens de l’extérieur, Abdrahmane Sylla, qui a salué la politique marocaine de régularisation massive des immigrés illégaux. Dans ce sens, M. Sylla a mis en valeur la nouvelle politique migratoire du Maroc visant une « gestion pertinente, très humaine et satisfaisante » de la question migratoire, dans une déclaration à la presse, à l’issue d’un entretien mardi à Rabat, avec le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Charki Draiss.

Pour les quotidiens, la commémoration jeudi du 35ème anniversaire de la récupération de la province d’Oued Eddahab constitue une occasion de mettre en avant une glorieuse épopée de l’histoire du Royaume et de confirmer les liens indéfectibles entre les tribus de Oued Eddahab et le Glorieux Trône Alaouite en tant qu’expression de leur mobilisation constante pour le parachèvement de l’intégrité territoriale. Sur un autre registre, la presse se fait l’écho de la décision de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) de maintenir, jusqu’à nouvel ordre, ses vols sur les pays touchés par l’épidémie du virus Ebola: la Guinée Conakry, le Liberia et la Sierra Leone, dans une démarche de solidarité responsable. Citant un communiqué de la RAM, la presse souligne que cette décision s’inscrit dans le cadre de la politique de solidarité fraternelle qui lie le Royaume aux pays frères d’Afrique, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste, et qui reflète le sentiment d’appartenance à une communauté continentale solidaire dans les périodes heureuses mais aussi dans les circonstances difficiles.

Côté social, la presse annonce que le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle a décidé, en coordination avec le Haut-Commissariat au Plan (HCP), de reporter la signature des procès-verbaux relatifs à la rentrée scolaire pour les enseignants participant au Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2014) jusqu’après le 20 septembre au lieu de la date fixée pour la rentrée scolaire 2014.

L’actualité économique est marquée par le projet de loi de Finances 2015. La note de cadrage dudit projet insiste sur la poursuite de manière soutenue des réformes structurantes engagées par le Maroc, particulièrement celles qui se rapportent au système judiciaire, à la régionalisation, à la société civile, aux médias, à la loi organique des finances, à la compensation, ainsi qu’à la fiscalité et au système des retraites, prônant à cet effet une approche participative alliant dialogue et efficacité dans la prise de décisions et dans la mise en œuvre. L’actualité culturelle est dominée par la 36ème édition du Moussem international d’Asilah.

La presse indique qu’une pléiade d’académiciens, de critiques littéraires et de journalistes ont rendu hommage au romancier, dramaturge et metteur en scène marocain Youssef Fadel, en reconnaissance d’une « trajectoire imbue d’un inépuisable humanisme ».

En sport, les chroniqueurs consacrent une place de choix aux 19es championnats d’Afrique d’athlétisme séniors Marrakech 2014, indiquant que la sauteuse de perche marocaine Nisrin Dinar a offert au Maroc sa deuxième médaille après deux journée.

L’actualité internationale demeure dominée par l’annonce des Nations unies de constituer une commission internationale d’experts chargés d’enquêter sur les crimes de guerre et violations des droits de l’Homme commis durant l’offensive militaire israélienne à Gaza, la réunion d’urgence à la Ligue arabe sous la présidence du Maroc et la situation sécuritaire préoccupante en Ukraine, en Irak et en Libye. Face à la propagation de l’Ebola, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné son feu vert aux traitements expérimentaux, indique la presse, ajoutant que l’ONU a nommé un coordinateur pour gérer cette crise sanitaire d’envergure.

Actu-maroc.com —————————-

Commentaires