Physionomie de la presse d’aujourd’hui vendredi 11 avril 2014

Physionomie de la presse d’aujourd’hui vendredi 11 avril 2014

366
0
PARTAGER

Ainsi, la presse souligne que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, jeudi à la Commune urbaine Gueznaya (Préfecture de Tanger), au lancement des travaux de réalisation du projet immobilier intégré Ibn Khaldoune, portant notamment sur la construction de 766 logements sociaux. Partie intégrante du programme national d’habitat social, ce projet, doté d’une enveloppe budgétaire de 330 millions de dirhams, traduit la sollicitude constante dont le Souverain entoure les classes moyennes et ménages à revenus limités, en leur permettant d’accéder à un logement décent à des conditions avantageuses.

Portée par le Groupe Al-Omrane, l’opération immobilière Ibn Khaldoune ne manquera pas non plus de donner une forte impulsion à la politique de lutte contre l’habitat insalubre, comme elle contribuera à la diversification de l’offre en logements et à l’émergence de nouveaux pôles urbains au niveau de la préfecture.

Des quotidiens relèvent, d’autre part, que SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, jeudi au Palais Marchane à Tanger, SAR le Prince Bandar Ben Khaled Al Fayçal Ibn Abdulaziz Al Saoud, membre de la Fondation de la pensée arabe.

Cette audience s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Maroc, M. Abdulrahman Ben Mohamad Al Jadiaa et des conseillers du Souverain, MM. Fouad Ali Himma et Omar Kabbaj.

Concernant la question de l’intégrité territoriale du Royaume, les publications font savoir que des membres éminents de la Commission des Affaires étrangères à la Chambre des représentants du Congrès américain ont réaffirmé leur soutien au plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, ainsi qu’au processus de démocratisation mis en oeuvre dans le Royaume, « un pays modèle et un allié stratégique ».

« Après avoir été la première nation à reconnaître formellement les Etats-Unis, le Maroc et les Etats-Unis se sont engagés dans un partenariat stratégique qui ne cesse de se consolider », a déclaré mercredi dans l’enceinte du Capitole à Washington, le chef de file du Parti Républicain, Ileana Ros-Lehtinen, également Présidente de la sous-commission sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à la Chambre américaine des représentants.

Les quotidiens soulignent, par ailleurs, que l’initiative d’autonomie marocaine dans les provinces du Sud est le « plus important acquis » en matière de Droits de l’Homme dans la région du Sahara, citant Mme Mbarka Bouaïda, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération. Mme Bouaïda, qui était l’invitée du Forum de la MAP sur le thème « La question des droits de l’Homme au Sahara et le système des Nations Unies, l’interaction marocaine », a expliqué que sur la base de cette initiative, les populations locales auront toute la latitude d’opérer des choix et de gérer elles-mêmes leurs affaires dans le cadre d’institutions représentatives et dans le respect total des spécificités de la région.

Sur un autre registre, des journaux font remarquer que la Chambre des conseillers a exprimé, mercredi, sa profonde préoccupation et ses vifs regrets suite à l’adoption par le Sénat italien, le 3 avril, d’une motion sur le Sahara marocain.

Dans un communiqué, la Chambre a qualifié ladite motion de « partiale de manière flagrante et étrange » particulièrement au moment où le gouvernement italien qui s’apprête à assurer la présidence tournante de l’Union européenne, avait exprimé sa détermination à instaurer une politique européenne forte et ambitieuse vis-à-vis des pays de l’espace méditerranéen.

La presse continue de réserver une bonne place à l’ouverture aujourd’hui de la session printanière du Parlement et à la course au perchoir de la première Chambre, soulignant que cette session marquera le début de la seconde moitié de la neuvième législature (2011-2016). Son agenda fera l’objet d’un intérêt particulier aussi bien sur le plan législatif, dans la perspective d’achever les engagements du gouvernement dans ce domaine, que sur le plan de l’exercice de la mission de contrôle par l’institution législative, eu égard aux dossiers relatifs à la gouvernance en matière de gestion de la chose publique. Selon la presse, « le fait marquant sera, sans aucun doute, la présentation par le Chef de l’Exécutif de son très attendu bilan à mi-mandat, après la redéfinition des priorités gouvernementales ».

Outre ces défis liés à la législation et au contrôle, cette session, note la presse, sera l’occasion aussi de renouveler les structures de la Chambre des représentants, notamment son président et les membres de son bureau et ce, dans le cadre de la mise en application de l’article 62 de la Constitution qui prévoit que l’élection du président doit se faire en début de législature, puis à la troisième année de celle-ci lors de la session d’avril et pour la période restant à courir de ladite législature.

Pour ce qui est de la présidence de la Première Chambre, la presse souligne que deux candidats sont en lice. Il s’agit du candidat de la majorité, Rachid Talbi Alami, chef du fil du groupe parlementaire du RNI et du président sortant Karim Ghellab (PI, opposition).

Des quotidiens s’intéressent aux résultats du Pilier II du Plan Maroc Vert, relevant que « six ans avant la date d’échéance, le nombre de projets développés dans le cadre de l’agriculture solidaire dépasse les prévisions, profitant ainsi à 84 pc de la population initialement ciblée. Le pilier II, dont les engagements arriveront à terme en 2020, franchit à fin mars 20104 un seuil d’investissement de 6,3 milliards de dirhams ».

Côté sport, les quotidiens commentent les résultats de la 3è journée du Grand Prix Hassan II de tennis et le résultat et le classement après la 6ème étape du Tour du Maroc de cyclisme, disputée mercredi entre Tinghir à Errachidia (136 km). Les chroniqueurs s’attardent aussi sur l’ouverture de la 7ème édition du Grand Prix SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, aujourd’hui à l’hippodrome de Casa-Anfa.

L’actualité internationale reste dominée par la situation en Palestine et en Syrie, le déploiement des Casques bleus de l’ONU en Centrafrique, la crise ukrainienne, le dossier nucléaire iranien et l’élection présidentielle en Algérie.

 

 

 

 

Actu-maroc.com

Commentaires