Physionomie de la presse d’aujourd’hui, vendredi 16 mai 2014

Physionomie de la presse d’aujourd’hui, vendredi 16 mai 2014

298
0
PARTAGER

La presse souligne que c’est avec le même esprit d’abnégation, de dévouement et de professionnalisme immuables que la Famille de la Sûreté nationale souffle ce vendredi sa 58ème bougie, ajoutant que la commémoration de cet anniversaire constitue un moment fort pour évoquer le rôle important de cette
institution
dans la protection des citoyens et de leurs biens et la préservation de l’ordre public.

Il sied, à cette occasion, de rendre un vibrant hommage aux agents de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), créée le 16 mai 1956 par Feu SM Mohammed V, pour les actions louables et les sacrifices qu’ils ne cessent de consentir pour veiller, sans relâche, au respect de la loi, arrimer les droits et libertés et consolider la stabilité dont jouit le Royaume, souligne la presse, relevant que ce 58ème anniversaire offre l’occasion au peuple marocain d’exprimer, derechef, sa reconnaissance aux différentes structures de la DGSN qui ont, plus d’un demi-siècle durant, fait sienne l’immunisation du pays contre les dérives de l’insécurité.

« Véritable institution de paix, d’ordre et de sécurité, les membres de la Sûreté nationale, qui agissent, au péril de leur vie, pour la défense des valeurs sacrées de la nation et la protection des citoyens, ont réussi grâce à leurs discernement, professionnalisme et courage, à vaincre le sentiment d’insécurité et à gagner la confiance de la population ».

Les quotidiens se font l’écho de l’hommage solennel rendu au 19ème contingent du Bataillon marocain (MORBATT) de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), soulignant que ce contingent a été honoré mercredi à Duékoué (Ouest du Côte d’Ivoire) par la remise de la médaille de l’ONU en signe de reconnaissance de son professionnalisme et son sens du devoir accompli au service de la paix, de la sécurité et de la réconciliation nationale dans ce pays, ajoutant que dans une intervention au nom de la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU, Mme Aïchatou Mindaoudou, le Commandant par intérim de la Force de l’ONUCI, le Général Didier Lhote s’est déclaré particulièrement honoré de présider cette cérémonie de remise de médailles qui coïncide avec la célébration du 58ème anniversaire des Forces Armées Royales.

Au sujet de l’INDH qui souffle sa 9ème bougie, les quotidiens font remarquer que les projets inscrits dans le cadre de cette Initiative au titre de l’année 2013 ont bénéficié à plus de 1,27 million de personnes pour des investissements de l’ordre de 3,9 milliards de DH (MMDH), dont la part de l’INDH s’élève à 2.2 MMDH.

Le nombre de projets et actions programmés et/ou réalisés au titre de l’année 2013, dans le cadre de l’INDH, est de 6.227 interventions, pour un investissement global de 3.9 milliards de DH (MMDH), dont la part de l’INDH s’élève à 2.2 MMDH, soit un effet de levier de 43pc, précisent les publications.

Les quotidiens s’intéressent à l’initiative du groupe Attijariwafa bank qui s’est engagé à investir cinq milliards de DH en 2014 pour financer 20.000 petites entreprises, mais aussi à les accompagner à travers des dispositifs jugés innovants, rapportant qu’il existe environ trois millions de TPE au Maroc, dont un million d’unités formalisés et deux millions d’autres opèrent dans l’informelle. Ces acteurs représentent 95 pc du tissu économique et 50 pc de l’emploi. De même près de 60.000 TPE sont créées chaque année. Par ailleurs, les quotidiens rapportent que la Directrice Générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, dans un éditorial publié sur le blog du FMI, « iMFdirect », a affirmé que le Maroc reste un « modèle de stabilité » malgré une conjoncture difficile, marquée notamment par la crise économique en Europe et les transitions politiques dans le monde arabe.

La 21è conférence des gouverneurs des banques centrales des pays francophones, organisé mercredi à Dakar sous le thème « stabilité du marché de la dette souveraine, financement des économies et inclusion financière: rôle des banques centrales », avec la participation du Maroc représenté par le gouverneur de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri, l’étude réalisée par le Center for Strategic and International Studies (CSIS), un think tank US basé à Washington, qui a mis en avant les spécificités de l’Islam marocain en tant que force de stabilité régionale, et les déclarations du secrétaire général du Front démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP), Nayef Hawatmeh, lors d’une rencontre mercredi avec l’ambassadeur du Maroc à Amman, Lahcen Abdelkhalek, dans lesquelles il a notamment salué la solidarité constante du Maroc avec la lutte du peuple palestinien, retiennent également l’attention de la presse. La 8ème édition du festival Alegria de Chafchaouen, la 13ème édition du Festival Mawazine Rythmes du monde et la 2ème éditions du festival national du théâtre de famille, meublent les pages culturelles. Coté sport, la presse s’intéresse notamment à la 7ème édition du Meeting international Mohammed VI et au lancement de la première édition d' »Abtal al Hay », tournoi de football inter-quartiers à travers tout le Maroc, qui a entamé ses phases qualificatives au niveau provincial et préfectoral (1er mai -10 juin) qui seront suivies d’éliminatoires régionales (15-30 juin) et inter-régionales et nationales (aller-retour 7-13 juillet).

Elle s’intéresse également au match choc Raja de Casablanca-Moghreb de Tétouan, au match en retard de la 26e journée du championnat national Pro Elite 1 de football ayant opposé le Difaa Hassani d’El Jadida (DHJ) et l’AS FAR mercredi au stade El Abdi à El Jadida et à la deuxième tranche des Jeux régionaux qui sera organisée par le Special Olympics Maroc (SOM) le 16 mai à Casablanca avec la participation des régions de Doukkala-Abda, Chaouia-Ouardigha, Marrakech-Tensifet-El Haouz et Tadla-Azilal.

L’actualité internationale reste dominée par le 66e anniversaire de la « Nakba » en Palestine, la démission du représentant spécial conjoint de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, la situation en Egypte, l’accident minier en Turquie et la crise en Ukraine.

 

 

 

 

 

 

 

Actu-maroc.com

Commentaires