Physionomie de la presse d’aujourd’hui, vendredi 6 juin 2014

Physionomie de la presse d’aujourd’hui, vendredi 6 juin 2014

294
0
PARTAGER

*Aujourd’hui Le Maroc.: – Un demi-million de candidats à l’épreuve du Bac 2014. Dans moins d’une semaine, quelque 502.127 candidats, toutes filières confondues, vont démarrer cette année leur série d’épreuves du Baccalauréat, selon le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle. La session 2014 est marquée par une forte augmentation du nombre de candidats inscrits dans les établissements privés. Ils sont 25.748 et représentant 5 pc de l’ensemble des candidats. Pour assurer un bon contrôle, le ministère a déployé un ensemble de 50.000 contrôleurs, 1.800 superviseurs et 40.000 correcteurs. – Fruits et légumes: Le Maroc met l’UE devant ses responsabilités. Le Maroc a appelé jeudi l’Union européenne à prendre ses responsabilités sans délai et à respecter ses engagements consignés dans les accords et traités signés avec le Royaume, dans le cadre des exportations des fruits et légumes marocains, qui se sont vu imposer un changement de régime décidé de manière unilatérale de la part de l’UE. Cet appel est également adressé à la Commission européenne qui doit assumer ses responsabilités dans ce dossier dans les plus brefs délais, souligne dans un communiqué le ministère de l’Agriculture et de la pêche Maritime, qui rappelle dans ce cadre que le Maroc et l’UE poursuivent leurs discussions afin de trouver une solution à cette crise.

*Le Matin Du Sahara et du Maghreb.: – Le Maroc et la Chine veulent donner une dimension stratégique et multidimensionnelle à leur partenariat. Le Maroc souhaite développer un partenariat stratégique avec la Chine. La question a été au centre d’un entretien du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, mercredi dernier à Pékin, avec son homologue chinois Wang Yi, en marge de sa participation au Forum sur la coopération sino-arabe (les 4 et 5 juin). Mettant l’accent sur l’importance de la visite prévue de SM le Roi Mohammed VI en Chine et sur les « nouvelles perspectives « qu’elle ne manquera pas d’ouvrir pour les relations entre les deux pays, Mezouar a souhaité que les relations du Maroc avec l’ex-Empire du Milieu soient « une base d’influence positive sur le développement régional ». – Casablanca: Homologation de 5 plans d’aménagement. En vue de concrétiser les objectifs tracés par le Schéma directeur d’aménagement urbain (SDAU), des plans d’aménagement communaux ont été élaborés sur la base d’une large concertation entre les différents intervenants. Sur les 34 plans d’aménagement qui couvrent le territoire de la wilaya de la région du Grand Casablanca, 17 plans d’aménagement au total ont été homologués jusqu’à présent.

*L’Economiste.: – Commerce extérieur: Un plan de sauvetage. Après plusieurs mois de gestation, le fameux plan d’urgence du Commerce extérieur vient d’être bouclé. Mohamed Abbou, ministre délégué chargé du Commerce extérieur, a présenté, jeudi, en conseil de gouvernement, le plan national pour le développement des échanges commerciaux sur la période 2014-2016. Une sorte de plan de sauvetage dans un contexte où le déficit commercial a été multiplié par trois entre 2004 et 2013. Il s’agit d’un plan à part entière qui s’imbrique à plusieurs égards avec la stratégie nationale d’accélération industrielle lancée par Moulay Hafid Elalamy en avril dernier. Par souci de convergence, le plan met à contribution plusieurs ministères, certains projets seront directement pilotés par le chef de gouvernement. – Maroc-Arabie Saoudite: Les exportations marocaines peu diversifiées. Pour réduire le déficit de 22,9 milliards de DH dans les échanges entre le Maroc et l’Arabie Saoudite, il faudra mettre plus que les acides phosphoriques ou encore les agrumes dans la balance. Les ventes d’acides phosphoriques à destination du pays du Golfe (262 millions de DH) ont représenté pratiquement la moitié des exportations marocaines. Le forum d’investissement maroco-saoudien est un cadre idéal pour les opérateurs afin de défricher le marché saoudien.

*L’Opinion.: – Maroc/UE: Les professionnels marocains des fruits et légumes menacent de recourir aux procédures juridiques adéquates pour défendre leurs acquis. Le réaménagement des conditions d’accès des fruits et légumes au marché de l’Union européenne fait encore l’objet de tractations entre Rabat et la Commission européenne. Tenu de défendre les intérêts de ses agriculteurs, la démarche de Rabat est tenue d’être ferme. D’autant plus que ce changement est lourd en conséquences et son impact immédiat sur la filière marocaine se traduirait, aux meilleurs des cas, par un manque à gagner à l’export de l’ordre de 130.000 tonnes et la perte de 30.000 emplois permanents. Devant entrer en vigueur le premier octobre prochain, ce nouveau dispositif, retenu de manière unilatérale et en nette contradiction avec l’accord agricole en vigueur, inquiète, au plus haut point, les professionnels marocains des fruits et légumes qui, cette fois ci, menacent de recourir aux procédures juridiques adéquates pour faire valoir leurs droits et défendre les acquis du secteur. – Caisses noires: Le ministre Boussaïd mis dans l’embarras. Les députés de la majorité et de l’opposition de la commission des finances à la Chambre des représentants ont adopté, à une quasi-unanimité, un amendement instaurant un contrôle parlementaire sur les comptes spéciaux du Trésor, communément appelés « Caisses noires ». Consacrée initialement aux amendements au projet de loi organique des finances, la réunion s’est focalisée sur ces comptes introduisant un amendement les soumettant au contrôle du Parlement et à la discussion générale lors de l’examen des lois des finances, exception faite des comptes spéciaux relatifs à la sécurité intérieure et extérieure du pays

*Libération.: – Le Maroc hausse le ton à propos de l’accès des fruits et légumes au marché européen. Usant d’un style qui se veut diplomatique, le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime a réitéré, dans un communiqué rendu public jeudi, la demande qu’il a adressée à l’Union européenne (UE) de « contourner la situation de blocage » dans le dossier des exportations des fruits et légumes marocains « dans les plus brefs délais ». Le département de l’Agriculture a soumis, lors de ces discussions, une proposition équilibrée en conformité avec la réglementation européenne. – Une plainte contre le gouvernement Benkirane déposée auprès de l’OIT. Au moment où le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, présentait, devant l’OIT, les soi-disant avancées enregistrées au Maroc dans le domaine de l’emploi et de la protection sociale, l’Organisation démocratique du travail (ODT) attendait le résultat de la plainte qu’elle a déposée contre l’Exécutif auprès de cette organisation internationale « pour abus de pouvoir et discrimination et pour violations des conventions ratifiées et des droits syndicaux et humains ». Selon le mémorandum adressé fin mai à l’OIT, le gouvernement « ne cesse, depuis son accession au pouvoir en 2012, de violer les droits élémentaires des salariés, des chômeurs et des syndicats indépendants ».

*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.: – Les « caisses noires », bientôt sous le contrôle du parlement. Le ministère de l’Economie et des finances a été frappé d’une commotion après que les élus de l’opposition et de la majorité aient introduit, ensemble, un amendement soumettant les comptes spéciaux du Trésor au contrôle du Parlement. Une réunion urgente a été tenue au sein de ce ministère pour examiner la conduite à adopter face au nouveau texte qui oblige le ministère de l’Economie et des finances à instaurer de la transparence en matière de gestion de ces comptes dits « Caisses noires ». Par ailleurs, des parlementaires ont protesté contre le trésorier général du Royaume en raison de son intervention visant à empêcher le vote sur la révision de la gestion de ces fonds. – Brouillage anti-triche au Bac. Le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle Rachid Belmokhtar a demandé aux sociétés de télécommunication de brouiller les ondes électromagnétiques des mobiles qui seraient utilisées par les élèves pour tricher dans les examens du baccalauréat, selon le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, qui a indiqué que cette technique de brouillage va être généralisée aux communications émanant des élèves afin d’empêcher la fraude à l’aide du téléphone portable ou un autre moyen de communication.

*Al Ahdath Al Maghribia.: – Daoudi se désavoue et revient sur sa décision de généraliser les bourses aux étudiants. S’exprimant mercredi au cours du bulletin du midi sur 2M, le ministre l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a déclaré que la généralisation des bourses ne concerne pas tout le territoire national mais couvre seulement quelques provinces. Daoudi revient ainsi sur ce qu’il avait déjà déclaré. Mardi, il l’avait affirmé au sein de l’hémicycle que la généralisation des bourses d’études allait concerner tous les étudiants qui auront présenté des demandes au titre de l’année scolaire 2014-2015. – Des syndicalistes s’opposent à la fusion entre la FDT et la CDT. La FDT semble être divisée entre un groupe qui approuve l’idée de la fusion et un autre qui la désapprouve, selon une source de la Fédération. Et pendant que le secrétaire général de la CDT envisage de réaliser la fusion, un mouvement dit « mouvement 17 mai » a percé, en jugeant pressant d’arranger d’abord les affaires internes du syndicat avant de penser à la fusion.

*Al Massae.: – Le manque en sages-femmes menace plus de 9 millions de Marocaines en âge de procréation. Le nombre de sages-femmes est extrêmement insuffisant au Maroc, indique un rapport publié par le Fonds des Nations unies pour la population, précisant que plus de 9 millions de femmes marocaines en âge de procréer ne disposent que de 2.684 sages-femmes. – Des centaines de fonctionnaires contournent la loi pour obtenir un taux élevé de retraite. Le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration a indiqué que des fonctionnaires contournent la loi afin d’obtenir un taux de retraite plus élevé que celui de la retraite anticipée. Pour comptabiliser les pensions sur la base du taux de 2,5 pc au lieu de 2 pc accordés dans le cadre de la retraite anticipée, des centaines d’entre eux cessent leurs fonctions au lieu de demander une mise à la retraite.

*Al Bayane: – Le 5e round de négociation de l’ALECA prévu en septembre prochain. Les négociations entre le Maroc et l’Union européenne pour la conclusion d’un Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) sont en bonne marche. Le dernier round organisé en avril dernier a enregistré des avancées notables dans le processus de négociation. En attendant le 5e round prévu en septembre prochain, les deux parties accélèrent la cadence des échanges techniques concernant différents chapitres de l’accord. – Le groupe Renault dépasse la barre des 5000 livraisons en mai, une première. Le groupe Renault, à travers ses deux marques Renault et Dacia, a dépassé pour la première fois, en mai dernier, la barre des cinq mille livraisons en commercialisant 5.007 véhicules, enregistrant une part de marché de 33 pc, indique un communiqué du groupe. Au cumul depuis le début de l’année 2014, le Groupe a commercialisé 19.321 unités, soit une part de marché de 37,2 pc, ajoute la même source. La marque Dacia a affiché, en mai dernier, une part de marché de 23,7 pc avec la vente de 3.591 véhicules et a progressé de 33,4 pc par rapport au même mois de 2013.

*Assabah.: – Lachgar associe les bases de son parti dans le contrôle du gouvernement. Driss Lachgar, président du groupe socialiste à la Chambre des représentants, a demandé aux secrétaires régionaux et locaux du parti de lui fournir des rapports relatifs aux problèmes des provinces afin qu’ils soient enregistrés dans le cadre des questions à poser au gouvernement. Lachgar a adressé une lettre aux sections dans les régions et provinces les exhortant à participer activement au contrôle de l’action du gouvernement. – Investigations sur des marchés douteux au ministère de la Justice: Résultat négatif. La commission interne, chargée par le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid de mener une enquête sur des dysfonctionnements présumés qui auraient entaché la conclusion de marchés publics et l’organisation de concours de recrutement au ministère, n’a pas fait état d’infractions ou de tripotages, selon une source du ministère. Les investigations n’ont pas confirmé le contenu d’une plainte formulée par un ingénieur exerçant dans le ministère au cours de son audition jeudi dernier par les membres de la commission sur la conclusion des marchés et l’organisation des concours de recrutement au sein du ministère de la Justice et des libertés entre 2008 et 2011, précise la même source.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.: – La croissance économique nationale a été en amélioration, suite au rebondissement de l’activité agricole, les activités non agricoles étant en ralentissement, Les comptes nationaux provisoires, établis par le Haut-Commissariat au Plan (HCP) pour l’année 2013. Ils font également ressortir un allégement du besoin de financement dans un contexte de maîtrise de l’inflation. – Le conseil communal de Rabat rejette la cession des parts de Veolia à une société étrangère. Réuni en session extraordinaire, le conseil communal de la ville de Rabat a rejeté la cession à une société étrangère des actions de la société Veolia qui assure la gestion déléguée d’assainissement liquide et de distribution d’eau et d’électricité. La décision du conseil est fondée sur l’article 71 du contrat de la gestion déléguée prévoyant la récupération des actions en cas de retrait du délégataire.

*Al Alam.: – Le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM), le Syndicat démocratique de l’audiovisuel (SDA) et la direction de la SNRT sont parvenus à un accord qui met fin au conflit social opposant les journalistes à cette dernière. Les signataires se sont mis d’accord sur une batterie de mesures qui seraient mises en application conformément un agenda bien déterminé. – Comptes spéciaux du Trésor: Boussaïd pris de court par les députés en commission. Contrairement aux attentes du ministre des Finances Mohamed Boussaid, les députés de la majorité ont réussi, mercredi, à faire passer un amendement relatif aux comptes spéciaux du Trésor, lors de la réunion de la commission des finances de la Chambre des représentants qui portait sur le vote du projet de loi organique de la loi de Finances. En vertu de cet amendement qui a été voté à l’unanimité, toutes les ressources et dépenses publiques relatives au budget général et aux services de l’Etat gérés de manière autonome ainsi qu’aux comptes spéciaux du Trésor devront être soumises au contrôle du Parlement.

*Assahra Al Maghribia.: – Le conseiller régional du Bureau de l’UNICEF-MENA, Roberto Benes a affirmé mercredi à Rabat que le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) est « fier d’accompagner et de soutenir les efforts du Maroc qui est un pays phare dans la région en matière de mesure de la pauvreté, d’évaluation et de réponse à travers des politiques sociales ». Dans une déclaration à la presse, en marge de l’ouverture d’une conférence internationale sur les méthodes de mesure du développement humain et les approches d’évaluation axées sur l’équité en faveur des nouvelles générations, Benes a salué le leadership du Maroc dans le processus de réflexion autour de l’équité et de l’importance de la protection sociale pour les couches sociales les plus vulnérables. – Le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdii, a déclaré que la prochaine assemblée générale du Conseil supérieur de la fonction publique sera une occasion pour annoncer des mesures pour augmenter la productivité et la rentabilité de la fonction publique, conformément aux dispositions de la nouvelle Constitution. HO/BD—EXP/TRA.

*Al Haraka.: – Le prestigieux Forum helvétique de Crans Montana a mis en évidence « les initiatives pertinentes » de SM le Roi Mohammed VI en faveur de la coopération interafricaine et la promotion de l’intégration régionale. « Le Royaume du Maroc oeuvre, sous l’impulsion de SM le Roi, pour améliorer la coopération avec les Etats d’Afrique et les accompagner dans leur processus d’intégration régionale et internationale », souligne le forum dans un communiqué dans lequel il annonce la tenue de sa prochaine session annuelle à Rabat. – « Le déploiement de la stratégie de l’Office national des chemins de fer (ONCF) en matière de sécurisation de la traversée des emprises ferroviaires, présentée à Sa Majesté le Roi Mohammed VI le 14 novembre 2012 à Benguerir, fait ressortir un bilan nettement positif en 2013, avec un nombre d’accidents réduit de près de 33 pc au niveau des passages à niveau (PN) et de 67 pc en pleine voie (hors PN) en comparaison avec 2012″, a expliqué le directeur général de l’Office, Rabia Khlie qui intervenait lors d’une conférence de presse, à l’occasion de la participation de l’ONCF à la 6ème édition de la journée internationale de sensibilisation à la sécurité aux passages à niveau et emprises ferroviaires. *Al Mounaataf.: – L’Association marocaine des distributeurs des bombonnes de gaz a indiqué que le taux de participation des distributeurs à la grève de 48 heures, annoncée au niveau national les mercredi et jeudi, a atteint 95 pc selon les résultats préliminaires recueillis par l’Association. – Le conseil communal de Rabat a refusé, lors d’une session extraordinaire, d’approuver la passation des parts de Veolia, qui assure la gestion déléguée des services d’assainissement liquide et de distribution d’eau et d’électricité, à Actis, en optant pour le rachat de ces actions. Le conseil, qui a pris cette décision sur fond de l’article 71 du contrat de la gestion déléguée stipulant la récupération par l’autorité délégante des actions en cas de retrait du délégataire, a également approuvé la mise en œuvre du projet du groupement d’agglomération pour la gestion de ce service.

*Bayane Al Yaoum.: – Les négociations entre le Maroc et l’Union européenne en vue de la conclusion d’un accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) avancent bien et des « progrès notables » ont été réalisés au 4ème de round, a affirmé le Commissaire européen chargé du commerce, Karel De Gucht. Selon l’étude menée par le cabinet de conseil néerlandais Ecorys, l’ALECA devrait à long terme accroître le PIB du Maroc de près de 1,6 pc, les exportations de 15 pc et le pouvoir d’achat des Marocains de 1,6 à 1,9 pc. A court terme, les gains potentiels du Maroc seraient, selon les calculs d’Ecorys, de près de 1,15 milliard d’euros par an, contre 834 millions d’euros pour l’UE. – L’opération d’accueil des Marocains résidant à l’étranger « Marhaba 2014″ a débuté le 5 juin et se poursuivra jusqu’au 15 septembre, indique mardi un communiqué de la Fondation Mohammed V pour la solidarité. La Fondation, qui contribue dans la mise en œuvre et l’organisation de cette opération, a mis en service 16 espaces d’accueil pour accompagner l’intensité du trafic maritime et aérien enregistré régulièrement à cette occasion, ajoute le communiqué. *Rissalat Al Oumma.: – Le président de l’Association marocaine des distributeurs des bombonnes de gaz, Mohamed Benjelloun, a indiqué que la grève annoncée par l’Association a connu la participation de 5000 distributeurs répartis sur les des différentes villes et provinces, faisant savoir que le taux de réussite de cette grève a été de 95 pc. – Le prix de l’huile de table augmente d’un dirham et le poids d’autres produits de consommation diminue en l’absence d’un contrôle de la part des services de la répression des fraudes. Une source informée a révélé qu’un responsable commercial au sein d’une société de production d’huile de table avait informé les grossistes que d’autres augmentations des prix sont prévues dans le futur pour faire face aux charges fiscales.

Actu-maroc.com

Commentaires