Physionomie de la presse de vendredi 20 janvier 2015

Physionomie de la presse de vendredi 20 janvier 2015

478
0
PARTAGER

La présentation à Washington de l’approche holistique du Royaume en matière de lutte contre les combattants terroristes étrangers (CTE), le Forum international Afrique Développement, l’annulation de la décision de suspension des activités footballistiques et l’appel à clarifier les liens de coopération entre le Conseil de la concurrence et les régulateurs sectoriels, sont les principaux sujets traités par les journaux nationaux parus vendredi.

Les journaux rapportent que la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida, a présenté, mercredi à Washington, l’approche holistique du Royaume en matière de lutte contre les combattants terroristes étrangers (CTE), mettant en avant l’initiative concluante lancée conjointement avec les Pays-Bas dans le cadre du Forum global de lutte contre le terrorisme (GCTF).

Cette initiative a donné la preuve de la capacité d’anticipation du Forum, puisque la problématique des combattants terroristes étrangers revêt actuellement un caractère prioritaire pour la communauté internationale, a souligné Mme Bouaida lors d’une réunion ministérielle présidée par le Secrétaire d’Etat John Kerry, en présence du Secrétaire à la Justice Eric Holder, dans le cadre du sommet de la Maison Blanche sur l’extrémisme violent, soulignent les quotidiens.

Et d’ajouter que c’était une occasion pour la ministre de « rappeler le début de cette expérience conjointe lancée en septembre 2013 et d’expliquer comment ce groupe de travail a évolué pour pouvoir adopter en septembre 2014 le mémorandum d’entente Marrakech-Hague pour la lutte contre ce phénomène. Ce Mémorandum constitue une plateforme dont l’objectif est de participer à la coordination des nombreux efforts, aux niveaux national, régional et international, visant à endiguer le débordement des CTE, a-t-elle rappelé, notant que le Maroc, membre fondateur du GCTF, souscrit pleinement à cette approche qui se décline en quatre axes (recrutement, facilitation, acheminement et retour), relèvent les publications. Un autre axe important pour la lutte contre cette menace est la « coopération bilatérale », a-t-elle souligné, précisant que le Maroc a été cité en exemple, lors de cette réunion, notamment à travers sa coopération avec l’Espagne qui « ne se limite pas uniquement à l’échange d’informations ou à l’échange de bonnes procédures mais va jusqu’aux opérations conjointes sur le terrain », poursuivent les journaux. Les quotidiens rapportent également que les participants à la 3ème édition du Forum international Afrique Développement, tenu jeudi à Casablanca, ont appelé au développement d’une vision commune pour promouvoir les partenariats économiques entre les pays africains.

Des responsables et opérateurs économiques marocains et africains ont insisté, lors d’une séance de discussion, que les pays africains doivent trouver un terrain d’entente commun pour les échanges commerciaux et la promotion des ressources naturelles afin d’assurer une intégration économique durable, soulignent-ils.

Sur un autre registre, les quotidiens relèvent que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé de revenir sur la décision de suspension des activités footballistiques et de veiller au respect de la dignité des dirigeants et du public sportif, et ce après une réunion tenue récemment entre le comité directeur de la FRMF et le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui s’est engagé à faire preuve d’une stricte neutralité à l’égard de la famille du football national, a annoncé Fouzi Lekjaa, président de la FRMF.

Intervenant au cours d’un point de presse tenu mercredi à Rabat avec la presse nationale et internationale, M. Lekjaa a exposé la décision prise par l’ensemble des présidents des clubs nationaux de football et des ligues régionales lors de la réunion qu’ils ont tenue dernièrement et qui vise à suspendre toute activité liée au football national, soulignent-ils.

La presse indique en outre que le président du Conseil de la concurrence, Abdelali Benamour, a appelé, jeudi à Rabat, à la clarification des liens de coopération entre le Conseil et les régulateurs sectoriels, notamment lorsqu’ils se saisissent d’une même affaire, à la lumière des deux nouvelles lois régissant la concurrence et la liberté des prix au Maroc.

« Dans le cas d’une auto-saisine ayant trait à un régulateur sectoriel, la loi stipule que le Conseil demande l’avis de ce dernier. De même les deux parties se doivent de coopérer lorsqu’elles se saisissent de la même affaire », a-t-il souligné en marge d’une rencontre de sensibilisation sur les dispositions des deux nouvelles lois relatives au Conseil de la concurrence et à la liberté des prix et de la concurrence, ajoute la presse.

Les quotidiens se focalisent aussi sur l’arrestation à Casablanca et Oujda de trois extrémistes qui s’apprêtaient à rallier l’organisation terroriste « Daech » en Libye, rapportant à ce sujet que les services de sécurité ont arrêté, sur la base de données précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire national, trois extrémistes à Casablanca et Oujda, originaires de la ville de Sidi Bennour, qui s’apprêtaient à rallier l’organisation terroriste « Daech » en Libye, indique jeudi le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Dans leurs pages culturelles, les journaux se font l’écho du concert à Rabat du prestigieux orchestre européen « Alma Chamber Orchestra » et des activités de la 21ème édition du SIEL.

Côté sport, les journaux s’arrêtent sur la victoire de la sélection marocaine de beach-volley au championnat d’Afrique des nations dames disputé du 16 au 18 février à la Goulette en Tunisie et le classement du championnat national Pro Elite 1 de football à l’issue des matchs de la 19e journée.

Dans l’actualité internationale, les journaux se font l’écho de la décision du Qatar de rappeler son ambassadeur au Caire pour consultations à la suite d’un différend sur les raids aériens égyptiens en Libye et des derniers développements en Syrie, au Yémen et en Ukraine.

Commentaires