Physionomie de la presse « mercredi 4 mars 2015″

Physionomie de la presse « mercredi 4 mars 2015″

442
0
PARTAGER

L’inauguration par SAR le Prince Moulay Rachid de l’exposition « Le Maroc médiéval : un empire de l’Afrique à l’Espagne » à Rabat, le discours de l’ancien président des Etats-Unis, Bill Clinton, devant le Hope Global Forum et la « médiation d’Alger dans la crise malienne ou la tentative balbutiante au leadership régional » font la Une des journaux nationaux de mercredi.

La presse écrit ainsi que Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid a procédé, mardi après-midi au Musée Mohammed VI d’Art moderne et contemporain de Rabat, à l’inauguration de l’exposition itinérante « Le Maroc médiéval : un empire de l’Afrique à l’Espagne », organisée du 03 mars au 03 juin 2015 par la Fondation nationale des Musées en partenariat avec le Musée du Louvre de Paris.

Après la présentation à Son Altesse Royale des ambassadeurs des pays prêteurs et de quelques mécènes, SAR le Prince Moulay Rachid a visité les différentes galeries de cette exposition qui dévoile, à travers près de 220 pièces, le raffinement développé par le Maroc sous les trois dynasties Almoravide, Almohade et Mérinide, dans les domaines de l’architecture, de la céramique, du textile, de la calligraphie et de la production du livre, ajoutent les quotidiens.

Y sont ainsi exposés d’antiques minbars, des pyxides en céramique, de superbes soieries, de très rares manuscrits aux calligraphies enluminées, des embellissements d’architecture, de vénérables éléments de mobilier et d’autres joyaux du passé glorieux du Royaume.

Des publications se font l’écho du discours prononcé par l’ancien Président des Etats-Unis, Bill Clinton devant le Hope Global Forum, dans lequel il a relevé que SM le Roi Mohammed VI, descendant du Prophète, préside aux destinées d’un pays modèle de tolérance religieuse, d’altérité et du vivre ensemble, comme en témoigne la concorde qui caractérise les liens entre Marocains de confessions juive et musulmane.

« Le Roi du Maroc, descendant direct du Prophète, a ordonné la réhabilitation des cimetières et synagogues au Maroc », a tenu à rappeler le 42è président américain et fondateur de la Clinton Foundation, dans un discours devant le Hope Global Forum qui s’est tenu récemment dans la ville d’Atlanta (Etat de Géorgie, sud des Etats-Unis).

En citant le modèle marocain, sous les applaudissements de l’audience, Bill Clinton a fait observer qu’après les attentats terroristes contre Charlie Hebdo à Paris, « les jeunes sont en quête d’exemples positifs, rassembleurs et importants ».

La presse fait remarquer, sur un autre registre, que l’annonce, dimanche de la « paraphe à Alger de l’accord de paix et de réconciliation nationale au Mali » n’a pas manqué de susciter l’étonnement chez les observateurs internationaux qui y ont vu une tentative malheureuse du pouvoir algérien de s’ériger en « faiseur de paix régional » alors que la réalité fait ressortir un « échec flagrant » de la diplomatie algérienne.

Après avoir constaté que le label « pays du champ », dont il se prévalait à tort, a volé en éclats avec la montée en puissance des groupes terroristes dans la région du Sahel, le pouvoir algérien constate aujourd’hui que sa médiation pour résoudre la crise malienne a été un échec, comme en témoigne notamment le refus de la coordination des mouvements de l’Azawad, dont fait partie de le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), de parapher ledit traité, soulignent les publications.

Sur les pages économiques des journaux, on lit que le conseil d’administration du groupe immobilier espagnol « Martinsa Fadesa » a décidé, lundi au terme d’une réunion extraordinaire, de demander la liquidation judiciaire, en l’absence d’un « appui suffisant » pour son plan financier.

Le conseil d’administration a annoncé, dans un communiqué, avoir décidé de solliciter l’ouverture de la liquidation « devant le manque d’adhésions suffisantes pour l’approbation de la proposition de modification de l’accord des créanciers ».

En culture, les quotidiens s’intéressent pour l’essentiel à l’ouverture à Tétouan de la 4ème édition de la Semaine du film britannique et de l’inauguration du Centre d’action culturelle de l’Université Mohammed V-Rabat. On lit également sur les colonnes culturelles que la maison d’édition marocaine Toubkal a été retenue pour la liste courte du prix Cheikh Zayed du livre dans la catégorie « Editeurs et techniques culturelles » qui comprend deux autres établissements arabes, ont annoncé, lundi, les organisateurs du prix.

Dans l’actualité internationale, les journaux s’arrêtent largement sur la nomination du général Haftar à la tête de l’armée du gouvernement reconnu en Libye, l’attentat perpétré lundi en plein centre du Caire, faisant deux morts et une dizaine de blessés, ainsi que sur les derniers développements de la situation en Syrie, au Yémen, en Irak et en Ukraine.

Commentaires