Physionomie de la presse pour la journée de jeudi 5 mars 2015

Physionomie de la presse pour la journée de jeudi 5 mars 2015

304
0
PARTAGER

Les journaux nationaux paraissant jeudi focalisent leur attention sur le bilan des réalisations 2014 de l’administration des Douanes et Impôts indirects (ADII), l’hommage des chefs d’Etat de la Guinée, du Libéria et du Sierra Leone au Maroc pour ses efforts en soutien aux pays touchés par l’Ebola ainsi que la coopération maroco-turque en matière de migration, entre autres sujets d’actualités.

Les quotidiens font savoir ainsi que les recettes douanières ont marqué une hausse de 1,9 pc en 2014 à 85,6 milliards de dirhams (MMDH), contre 84,04 MMDH un an auparavant, et ce malgré la stabilité des importations.

Le directeur général de l’administration des Douanes et Impôts indirects (ADII), Zouhair Chorfi, qui s’exprimait mercredi à Rabat lors d’un point de presse dédié à la présentation du bilan des réalisations 2014 de l’ADII, a précisé que cette performance, qui représente plus du double des recettes de l’année 2002, est due notamment à l’effort constant de lutte contre la fraude commerciale avec 2,62 MMDH de droits et taxes à fin 2014 contre 2 MMDH en 2013, (+8,7 pc), ainsi qu’à une progression des recettes des Taxes intérieures de consommation (TIC), notamment les tabacs manufacturés et les produits pétroliers.

Sur un autre registre, la presse indique que les chefs d’Etat de la Guinée, du Libéria et du Sierra Leone ont salué, mardi à Bruxelles, le soutien et la solidarité du Maroc avec les pays touchés par l’épidémie de la fièvre hémorragique d’Ebola.

Intervenant lors d’une conférence internationale de haut niveau organisée par l’UE pour soutenir la mobilisation internationale contre Ebola, le président guinéen Alpha Condé a rendu un vibrant hommage à SM le Roi Mohammed VI en citant successivement l’action personnelle du Souverain et Sa haute Sollicitude vis-à-vis de tous les pays affectés par l’épidémie, se félicitant à cet égard de l’aide apportée par le Maroc aux pays touchés par Ebola et du maintien par la compagnie marocaine Royal Air Maroc (RAM) de ses liaisons aériennes avec ces pays malgré la propagation du virus. A leur tour, le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma et la présidente de la République du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, ont salué la solidarité du Maroc avec les pays touchés par Ebola. Ils ont cité en exemple du soutien apporté par le Maroc, la poursuite par RAM de la desserte de leurs pays malgré le virus d’Ebola, à un moment où plusieurs compagnies aériennes ont décidé de suspendre leurs vols. Au sujet de la coopération maroco-turque, des publications rapportent que le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Anis Birou, et le vice-Premier ministre de la République de Turquie, Dr. Numan Kurtulmu, ont exprimé leur détermination à coopérer pour l’amélioration de la situation des émigrants marocains et turcs à l’étranger. Au cours d’un entretien mardi à Rabat, les deux parties ont discuté des moyens de consolider cette coopération en vue de garantir de meilleures conditions de vie à leurs communautés installées notamment en Europe, tout en luttant contre l’islamophobie à travers la diffusion d’une bonne image de l’Islam et des musulmans dans le monde.

En rapport avec la coopération maroco-turque, des quotidiens font remarquer que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, s’est entretenu, le même jour, avec Dr. Numan Kurtulmus.

Par ailleurs, on lit dans certains journaux nationaux que la chercheuse marocaine Rajaa Cherkaoui El Moursli a été choisie, aux côtés de quatre autres femmes des sciences, pour recevoir le Prix L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science dans son édition 2015.

La presse nationale se fait également l’écho de la remise à Casablanca des autorisations de mise en service de 44 nouveaux véhicules devant servir de grands taxis.

Dans l’actualité internationale, les journaux s’arrêtent largement sur l’appel à un plan Marshall pour aider les pays touchés par l’Ebola, les tractations politiques au Yémen et les derniers développements de la situation en Syrie, en Irak et en Ukraine

Commentaires