Physionomie de la presse quotidienne « mercredi 11 février 2015″

Physionomie de la presse quotidienne « mercredi 11 février 2015″

695
0
PARTAGER

La question de l’intégrité territoriale du Royaume, la réunion du chef de gouvernement avec les syndicats les plus représentatifs et la nouvelle dynamique des relations maroco-françaises sont parmi les sujets les plus commentés par les quotidiens nationaux de ce mercredi, aux côtés d’autres sujets d’actualité nationale et internationale.

Les quotidiens rapportent que le quarteron anti-marocain qui s’agite dans les couloirs du Parlement européen a essuyé un nouveau camouflet, lundi soir à Strasbourg, par le rejet de tous les amendements qu’il comptait introduire au projet de rapport sur la situation des droits de l’Homme dans le monde et la politique de l’Union européenne en la matière.

Lors du vote du projet de texte présenté par le socialiste italien Pier Antonio Panzeri, dans le cadre de la commission des Affaires étrangères, les eurodéputés ont été prompts à rejeter ces amendements, truffés d’allégations hostiles au Maroc, notamment sur les provinces du sud, présentés par les mêmes personnes dans leur vaine rancœur à saper les relations entre l’Union européenne et le Royaume, soulignent-ils.

Et de rappeler que ce nouveau camouflet que viennent d’essuyer les ennemis du Maroc intervient quelques jours après la divulgation, après sept ans d’ »oubli », du rapport de l’Office européen anti-fraude (OLAF) concernant le détournement de l’aide humanitaire dans les camps de Tindouf, en territoire algérien, et dont les conclusions décortiquent les tendances mafieuses des milices séparatistes, désormais mises à nu devant une communauté internationale effarée par l’obscénité du mensonge.

Sur un autre registre, les publications se font l’écho de la reprise du dialogue social, indiquant que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a entamé mardi un nouveau round de dialogue social au titre de l’année 2015 avec les centrales syndicales les plus représentatives, à savoir l’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Fédération démocratique du travail (FDT).

Lors de cette réunion, relève la presse, M. Benkirane a affirmé que durant les trois dernières années, le gouvernement a oeuvré pour que la communication avec les syndicats soit maintenue, en expliquant que les séances de dialogue social, marquées tantôt par l’équité, tantôt par la différence, ont donné lieu aujourd’hui à « une situation différente ».

La presse revient en outre sur la nouvelle dynamique des relations maroco-françaises, soulignant que la rencontre entre SM le Roi Mohammed VI, qui effectue une visite privée en France, et le président français, François Hollande, lundi à l’Elysée, est une belle illustration de la ferme détermination des deux pays à reprendre le chemin de l’entente et à insuffler une nouvelle dynamique à une relation bilatérale ancrée dans l’histoire.

Et d’ajouter que l’entretien entre les deux chefs d’Etat se veut un témoignage éloquent de la densité, de la solidité et la fluidité d’une relation inscrite dans la durée touchant différents domaines politiques, économiques et culturels et qui résiste à toutes les difficultés et incompréhensions Par ailleurs, les quotidiens rapportent que quatre ouvriers d’une société spécialisée dans les travaux de construction métallique et de chaudronnerie ont trouvé la mort, dimanche, dans la chute d’un échafaudage à la Centrale thermique de Mohammedia.

Sur le plan sportif, les quotidiens reviennent sur la victoire méritée des Eléphants de Côte d’Ivoire, sacrés Champions d’Afrique au terme de la finale de la CAN-2015 qui les a opposés aux Blacks Stars du Ghana, relayant le message de félicitations adressé par SM le Roi Mohammed VI au Président Alassane Ouattara à l’occasion de ce formidable exploit. L’actualité internationale est dominée quant à elle par la mort de dix-neuf supporters de football au Caire lors d’affrontements avec la police, les derniers développements de la crise ukrainienne, la reprise des négociations sur une sortie de crise au Yémen, et la recrudescence de la violence en Irak, en Syrie et en Lybie.

Commentaires