Piñera remanie son gouvernement au Chili après des manifestations massives

Piñera remanie son gouvernement au Chili après des manifestations massives

201
0
PARTAGER

Le premier président de droite au Chili après vingt ans de gouvernements de centre-gauche a nommé quatre nouveaux ministres à l’Economie, l’Energie, la Justice et au poste de porte-parole du gouvernement. Il a également annoncé des permutations aux ministères de l’Education, la Planification, les Travaux publics et des Mines.
« Nous sommes mis à l’épreuve, nos institutions, nos leaderships, nous sommes mis à l’épreuve par une citoyenneté qui est plus sûre d’elle, qui exige de plus importants niveaux de participation et d’égalité », a déclaré le président.

 

Andres Chadwick, cousin du chef de l’Etat, sera porte-parole du gouvernement, Pablo Longueira sera ministre de l’Economie. Le nouveau ministre des Mines sera Hernan de Solminihac.

La popularité de M. Piñera, au pouvoir depuis 15 mois, était montée en flèche après le sauvetage ultramédiatique en octobre de 33 mineurs chiliens coincés sous terre. Mais depuis, il s’est trouvé confronté à une contestation croissante.

Etudiants, ouvriers, écologistes ou militants homosexuels: des dizaines de milliers de Chiliens ont investi les rues ces dernières semaines autour de revendications très variées comme le rejet de la construction de barrages électriques en Patagonie, la défense de l’union homosexuelle ou d’une éducation publique de meilleure qualité.

Cette effervescence sociale surprend dans un pays réputé politiquement stable, notamment depuis la transition pacifique vers la démocratie qui a suivi la dictature du général Augusto Pinochet (1973-1990).
Mais de profondes inégalités sociales demeurent dans ce pays minier souvent présenté comme un modèle économique en Amérique latine et qui affiche des perspectives de croissance de l’ordre de 6% pour 2011.

AFP_______________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires