Plaidoyer pour une utilisation rationnelle des eaux souterraines (rencontre)

Plaidoyer pour une utilisation rationnelle des eaux souterraines (rencontre)

250
0
PARTAGER

L’eau, en dépit de sa rareté, constitue « un levier primordial » pour le développement socio-économique et la préservation de l’environnemental, ont ils souligné lors de cette journée de réflexion sur la gestion des ressources en eaux souterraines, initiée à l’occasion de la journée mondiale de l’eau.

Dans une allocution, lue en son nom par le Secrétaire général du département

de l’environnement, Jamal Mahfoud, le Secrétaire d’Etat chargé de l’Eau et de l’environnement, M. Abdelkébir Zahoud, a indiqué que les eaux souterraines représentent 15 pc des ressources hydrauliques mobilisées dans le milieu rural constituant ainsi la principale source d’approvisionnement de 13 millions d’habitants en eau potable.

Les eaux souterraines contribuent également à l’alimentation des villes en eau potable ainsi qu’au développement de l’agriculture irriguée à haut rendement, a-t-il ajouté.

L’exploitation massive des eaux souterraines et la succession des années de sécheresse au Maroc depuis les années 1980 ont engendré une surexploitation des

nappes phréatiques dépassant ainsi le volume annuel des eaux renouvelables, a-t-il ajouté.

Les problématiques des eaux souterraines dans les pays méditerranéens sont similaires, a-t-il relevé citant à cet égard la surexploitation, la pollution la salinité des eaux, la croissance démographique et l’impact des changements climatiques.

Ainsi, pour faire face à ces défis, et dans le cadre de la stratégie nationale de l’eau, un programme a été élaboré visant la gestion et la préservation des eaux souterraines à travers notamment une réorganisation au niveau des creusement des puits, la maîtrise du pompage et d’exploitation des eaux souterraines ainsi que la mise en place d’un programme de sensibilisation sur la préservation des eaux, a-t-il estimé.

Pour sa part, le Président de l’Association Internationale des Hydrogéologues (AIH), M. Wilhem Struckmeier, a affirmé que les eaux souterraines constituent une richesse inestimable surtout dans les zones semi-arides et arides qui manquent de ressources en eau.

Cette rencontre vise à définir des axes qui sont très importants relatifs à la gestion des ressources en eau et l’utilisation rationnelle des eaux souterraines, a-t-il fait remarquer.

De son côté, le Président du Comité marocain de l’AIH, M. Lhoussine Bouchaou, a fait savoir que le comité a pour objectif notamment de promouvoir le contact entre les hydrogéologues du Maroc, de contribuer aux progrès techniques de leur recherche et de leur utilisation et de concourir à l’avancement de l’hydrogéologie théorique et appliquée particulièrement à celui des connaissances sur les eaux souterraines du Maroc.

Cette journée de réflexion vise à développer et à enrichir, dans le cadre de la stratégie nationale de l’eau, les plans d’action de protection des ressources en eau souterraine au Maroc, s’appuyant sur la participation des différents acteurs dans le but d’en assurer un développement durable.

Au menu du programme, figurent des ateliers sur la restauration des équilibres des systèmes aquifères, la gouvernance des eaux souterraines et le rôle de la recherche scientifique et technique dans la sauvegarde et la préservation des eaux souterraines.

Organisée par le département de l’eau du Secrétariat d’Etat chargé de l’Eau et de l’environnement, en collaboration avec l’AIH et le Comité marocain de l’AIH, cette rencontre connaît la participation des experts nationaux et internationaux.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires