PARTAGER
Le chanteur Saad Lamjarred n’en a pas fini avec les ennuis judiciaires devant le tribunal de Paris. Rappelez-vous, il devait se produire au Palais des Congrès de la capitale française pour un concert exceptionnel devant une salle comble, le plus important de sa carrière, quand a éclaté à la veille de la soirée, l’affaire du viol présumée d’une jeune française, toujours examinée par la justice et qui lui vaut d’être en prison au titre d’une détention préventive, la liberté sous caution lui étant refusée.
Le concert avait alors été annulée et sa productrice, une marocaine du nom d’Ilham Bouzid, évalue ses pertes financières à 177.000 euros.
Sur les 80 000 euros que devait empocher le chanteur au titre de son cachet, la productrice affirme lui avoir versé un acompte de 40 000 dont elle a réclamé le remboursement qu’elle n’a toujours pas réussi à obtenir.
Et pour cause, son manager qui était l’interlocuteur de l’organisatrice du spectacle s’est séparé de lui et les parents du chanteur refusent de répondre au téléphone. De guerre lasse et après avoir vainement attendu un signal qui n’est jamais venu, elle a décidé de porter plainte contre le chanteur pour non-respect du contrat et escroquerie, tout en se défendant de vouloir enfoncer le chanteur.
« Il faut que tout le monde sache que mon but n’est pas de faire du mal à Saad ou à sa famille. Je ne demande pas des dommages-intérêts. Mon but étant de régler un contentieux qui me porte un grand préjudice financier. Nous avons cherché depuis trois mois à régler ce problème à l’amiable en présentant toutes les pièces justificatives mais sans aucun succès. Réda nous dit qu’il n’est plus le manager de Saad et la famille ne répond plus à nos appels. Que faire ?», répète cette jeune femme de 32 ans.« Je voulais vraiment que son concert soit un succès et c’était parti pour. Tous les billets achetés ont été remboursés», poursuit-elle.

Et à Maria de rappeler encore : « Maintenant, on est face à de gros soucis financiers. J’espère que tout s’arrangera pour Saad. Mais je me dois de prendre en compte ma petite famille et pouvoir répondre aux prestataires qui me réclament leur argent ».

Commentaires