Plan Maroc vert : quatre chantiers structurants lancés dans la région Fès-Boulemane...

Plan Maroc vert : quatre chantiers structurants lancés dans la région Fès-Boulemane (DRA)

280
0
PARTAGER

Ces axes concernent, selon la direction régionale de l’agriculture, l’exécution des projets du pilier II destinés à une population à faible revenu, l’initiation de projets d’agrégation, la consolidation des acquis de promotion de l’investissement et l’appropriation des mécanismes de mise en exécution du plan Maroc Vert.

Dans le cadre du premier chantier, relatif à la mise en oeuvre des projets du pilier II, la DRA a engagé, durant l’année écoulée, un investissement de 12,8 millions de DH pour les filières oléicole, laitière et apicole, ainsi que pour celles des viandes rouges et du safran. Les filières céréale et de pomme devront s’ajouter à celles-ci en 2011.

Le second chantier concerne l’initiation de projets d’agrégation autour d’une minoterie pour la filière céréale, « Bodor semences » pour la filière semences sélectionnées et les domaines pour la filière laitière. Des projets qui sont programmés pour l’année en cours, en l’attente de la validation du comité d’investissement national.

Un troisième axe, non moins important, porte sur la consolidation des acquis de promotion de l’investissement dans le cadre du fonds de développement agricole (FDA). Il convient de noter, dans ce sens, que l’incitation prévue dans le cadre du FDA et l’instauration du Guichet unique a propulsé l’investissement agricole à un niveau jugé « satisfaisant » par le DRA.

Ces mesures ont ainsi permis de traiter, en 2010, 2.150 dossiers subventionnés, pour un investissement global de 339 MDH.

Le dernier axe touche, quant à lui, à l’appropriation des mécanismes et procédures de mise en œuvre du plan Maroc Vert pour l’ensemble des partenaires, aussi bien internes qu’externes à la DRA, notamment les organisations professionnelles et les investisseurs potentiels.

Un montant de 10,6 milliards de dirhams a été prévu pour financer le plan agricole régional Fès-Boulemane, rappelle-t-on.

Des investissements qui devront permettre la réalisation, à l’horizon 2020, de 108 projets (55 dans la production animalière et 53 dans la production végétale).

Au total, huit filières végétales (olivier, rosacées, câprier, céréales, légumineuses, légumes et plantes médicinales) et quatre animalières (lait, viandes rouges et blanches et miel) ont été retenues dans le cadre de ce plan agricole régional.

 

Commentaires