PARTAGER

Plus de 10.000 chaussures ont été déposées à la place de la République à Paris, symbolisant la marche qui devait avoir lieu ce dimanche, dans le cadre de la mobilisation citoyenne pour le climat.

En raison de l’interdiction des manifestations de rue conformément à l’état d’urgence décrété à la suite des attaques terroristes du 13 novembre dernier, les organisateurs de « La Marche pour le Climat », par le biais du mouvement Avaaz, veulent montrer leur détermination à faire entendre leur voix au sujet du changement climatique par le lancement d’une collecte de chaussures pour ce happening emblématique.

« Cette action hautement symbolique saura transmettre le message que les Franciliens et les Franciliennes sont unis pour défendre tout ce qu’ils aiment », a expliqué une porte-parole du mouvement Avaaz.

Cette installation fait partie des plus de 2.300 marches pour le climat qui ont eu lieu dans plus de 150 pays autour du monde ce week-end, lors de la Marche Mondiale pour le Climat, à la veille de l’ouverture de la COP21.

Après les attentats de Paris du 13 novembre dernier, de nombreux événements culturels ont été annulés. Suite à l’état d’urgence qui interdit les lieux de réunion et les rassemblements, le gouvernement a décidé d’interdire la fameuse Marche pour le climat, qui devait réunir plus de 200 000 manifestants à Paris en marge de la conférence pour le climat. Outre la Marche du 29 novembre, la journée de mobilisation, prévue le 12 décembre, a également été annulée.

Commentaires