PLUS D’UN AN, AUCUNE PISTE DANS L’ACCIDENT MORTEL DU JEUNE NASSIM

PLUS D’UN AN, AUCUNE PISTE DANS L’ACCIDENT MORTEL DU JEUNE NASSIM

847
0
PARTAGER

Pour rappel, ce drame s’est produit sur la route côtière de Témara au cours de la nuit du 2 fevrier 2014, alors que la victime regagnait son domicile accompagné de son cousin qui a échappé à cet accident et qui a pu voir la voiture à bord de laquelle se trouvait le chauffard qui a pris la fuite sans que l’on puisse jamais le retrouver ni identifier le véhicule. Tout ce que l’en sait, c’est qu’il s’agirait d’une voiture de marque GOLF noire dont jusqu’à présent aucune trace n’a été révélée par les caméras du long du trajet emprunté, raison pour laquelle l’enquête continue de piétiner à la grande désolation de la famille de la victime.

Les promesses du procureur et de la gendarmerie assurant que les fugitifs seraient retrouvés n’ont à présent abouti à rien épaississant encore plus le mystère qui entoure cette affaire qui a endeuillé famille, amis, proches et un grand nombre de citoyens marocains et français puisque la victime vivait en France.

Il est à rappeler également qu’une double marche a été organisée aussi bien dans sa ville de résidence en France ainsi qu’à Témara, lieu de l’accident pour une cérémonie emprunte de gravité et d’émotion, tout juste après son enterrement.

Son père, un ressortissant marocain en France a gelé son activité professionnelle et avait décidé de rester au Maroc jusqu’à ce que toute la lumière soit faite sur ce crime impuni et que justice soit rendue pour que la famille puisse enfin faire son deuil mais en vain. Plus d’un an après, ce père désemparé continue à frapper à toutes les portes pour que l’accident de son fils ne soit pas enterré sans que le coupable ne soit retrouvé et à qui il serait même prêt à pardonner s’il se dénonçait. Le père affirme, la gorge serrée, que le regretté Nassim aurait pu avoir aujourd’hui même 20 ans s’il été resté en vie et si le destin n’avait pas décidé autrement et de poursuivre « la recherche de la vérité est devenue un combat quotidien pour moi, pour que ce genre d’accident ne se reproduise plus en faisant des victimes innocentes en mépris de la loi, je militerai jusqu’à ma propre mort au sein de l’association que nous avons créé à cet effet. »

Les lecteurs touchés par ce drame sont invités à partager cet article sur facebook et à rejoindre le lien https://www.facebook.com/justicepournassim

 

Commentaires