PARTAGER

Les forces de sécurité espagnoles évaluent à près de 1000 migrants se trouvant actuellement au niveau des frontières de Sebta avec le Maroc et prêts à accéder illégalement à la ville.

Selon des sources policières citées par EFE, ces migrants clandestins peuvent à tout moment tenter un assaut massif sur la barrière séparant la ville autonome du Maroc. C’est pour cette raison qu’il y a un contrôle spécial et renforcé de toute la zone.

En plus d’agents de la Garde civile placés sur place, un hélicoptère fait plusieurs rotations quotidiennes à travers les 8,2 kilomètres de la frontière terrestre entre le Maroc et Sebta et ce pour détecter un mouvement suspect à proximité de la double barrière.

Depuis la mi-août, aucun assaut massif n’a été enregistré au niveau de cette frontière, précise EFE qui rappelle que les autorités marocaines ont empêché l’intrusion de quelque 450 migrants subsahariens qui tentaient de forcer le passage au poste-frontière.

Commentaires