PLUSIEURS TÈTES TOMBENT LORS DE LA VISITE ROYALE A FEZ..

PLUSIEURS TÈTES TOMBENT LORS DE LA VISITE ROYALE A FEZ..

846
0
PARTAGER

 

Le premier à avoir fait les frais de la colère royale est l’ancien préfet de police qui s’est vu reprocher le mauvais fonctionnement des barrages installées à l’entrée de la ville ainsi que d’autres dysfonctionnements relevés par le roi en personne. Le responsable sécuritaire qui a été mis au placard ainsi que plusieurs de ses collaborateurs venait d’occuper son poste il y a six mois seulement.

Suivront successivement le délégué de l’urbanisme ainsi que le directeur de l’agence en charge de la restauration des monuments et la préservation de l’habitat ancien dans la partie ancienne de la capitale spirituelle. Au cours d’une visite, le souverain s’était intéressé au calendrier des travaux de certains projets et s’était étonné de constater des retards dans les chantiers par rapport aux délais fixés. Interrogeant des ouvriers, le roi s’est aperçu que les responsables lui avaient menti sur le déroulement réel des réalisations prévues dans le cadre de ce vaste plan de réhabilitation de la médina.

Mais la surprise et la déception du souverain n’allait pas s’arrêter là, puisque des visites de ses collaborateurs dépêchés sur les lieux de réalisations qu’il devait inaugurer cette semaine, ont permis également de constater des irrégularités qui ont conduit le roi à annuler au moins trois inaugurations et visites qu’il devait effectuer en divers endroits de la ville.

Sommé de mener des enquêtes par ses services centraux, le ministre de l’intérieur, Mohammed Hassad, a été mis en face des manquements constatés et a subi la colère royale alors que le wali de la région, Mohammed Dardouri, serait dit-on également sur la liste des responsables sanctionnés et s’apprêterait à quitter ses fonctions dans un bref délai.

Désormais, au vu de ce qui vient de se passer dans la capitale spirituelle, il faudra s’attendre à un tournant dans la manière avec laquelle le souverain lance et inaugure les projets à longueur d’année aux quatre coins du pays.

Actu-maroc.com _______________________________________.

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires