Populismes ravageurs…

Populismes ravageurs…

379
0
PARTAGER

En vérité, le populisme a d’abord été avant tout une indécrottable ligne éditoriale pour certains médias, dans une démarche purement commerciale, car le filon s’est révélé très vendeur voire un véritable fonds de commerce.

Puis, la classe politique s’en est emparée dans une posture qui n’a rien d’intellectuel, mais qui, par opportunisme, cherche à plaire aux foules en se démarquant de la langue de bois.

Le calcul – car c’en est un – est bien simple : parler le langage du peuple afin de lui donner l’impression ou l’illusion d’être proche de lui…

Mais on s’abstient tout de même de dire qu’il s’agit d’une « idéologie» pour les mercenaires de la politique qui n’ont aucune autre culture, car Dieu seul qui est de bonne foi et qui est de mauvaise foi…

Mais ce qui est rageant, voire inadmissible pour la morale, c’est d’abuser de populisme au Parlement ou durant les meetings politiques, et puis d’user de langue de bois une fois au gouvernement ou à la tête d’une institution officielle.

Par contre, là où le bât blesse et où le populisme fait des ravages, c’est lorsqu’on accuse les classes aisées et favorisées de tous les maux et d’être de tous les scandales.

Dans notre religion, il n’est pas interdit de réussir et le fait d’être riche n’est pas un crime.

Il y a un danger à stigmatiser les classes nanties et à en faire des cibles suspectes pour la vox populi qui en redemande davantage.

C’est vrai, si certains s’enrichissent trop vite ou d’une manière pas toujours catholique, tant que la loi les laisse en paix, pour les populistes, la tentation sera toujours grande d’en rajouter une couche …

Notre pays a eu la chance de passer le référendum constitutionnel sans violence ni effusion de sang, alors il faut arrêter ce jeu dangereux qui souffle sur les braises en mettrant des franges de la société dos-à-dos.

Hafid FASSI FIHRI
Email : hafid.ff@gmail.com

 

pour actu-maroc.com_______________

Commentaires