Pose de la 1ère pierre de l’Institut de formation aux métiers de...

Pose de la 1ère pierre de l’Institut de formation aux métiers de l’industrie automobile de Casablanca

71
0
PARTAGER

Le coût global du projet, dont la mise en service est prévue en 2012, s’élève à 105 millions de dirhams (MDH), répartis sur la construction et études (60 MDH) et équipement (45 MDH). Il devra permettre la formation de 700 professionnels par an.

L’institut, qui sera construit sur environ 25.000 m2 (9.520 m2 couverte), comprend un bloc d’atelier à l’image d’une unité de production, des salles de formation, des locaux d’administration, un internat et un restaurant.

L’IFMIA va dispenser des formations sur les métiers d’opérateurs et de techniciens en câblage, mécanique, électromécanique, usinage, soudage, maintenance de production, maintenance automobile, textile-sellerie, plasturgie, industrialisation, amélioration des processus, logistique, systèmes automobiles et génie mécanique ainsi qu’aux métiers connexes aux métiers de l’industrie automobile.

La Corée du Sud contribue à la réalisation et au démarrage de cet institut avec un financement de 6 millions de dollars US à titre de don.

De son côté, l’Agence française de Développement (AFD) apporte également son concours pour refinancer partialement la construction, les études, les équipements, ainsi que l’assistance technique de cet institut à hauteur de 30 MDH.

La gestion de l’IFMIA de Casablanca sera confiée à une société de droit privé créée par L’Association Marocaine pour l’Industrie et le Commerce de l’Automobile (AMICA) dans le cadre d’une convention de gestion déléguée conclue avec l’Etat.

Cet institut est l’un des quatre centres prévus dans le cadre du plan d’urgence professionnel pour accompagner le Pacte National pour l’Emergence Industrielle (PNEI) dans le segment industrie automobile, a précisé M. Rhmani.

Il devra contribuer à faire face à la problématique de l’inadéquation entre la formation et le marché du travail, a-t-il dit.

L’IFMIA a, ainsi, pour mission d’assurer au personnel des entreprises, notamment, des opérateurs, techniciens et cadre intermédiaires du secteur de l’industrie automobile, des formations avant l’embauche et à l’embauche, ainsi des parcours de perfectionnement en cours d’emploi, en vue de répondre aux besoins en compétences des entreprises du secteur, a-t-il poursuivi.

De son côté, M. Chami a mis l’accent sur la confiance que portent autant les institutions publiques que les investisseurs privés en l’avenir du secteur de l’industrie automobile au Maroc.

Il a rappelé que le Maroc a « engagé un programme ambitieux de formation » dans le secteur de l’automobile, afin de doter les entreprises du secteur des compétences nécessaires à leur développement et générer quelque 70.000 emplois sur la période 2009-2015 dans les métiers de l’automobile.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence notamment des ambassadeurs de Corée et de France accrédités au Maroc, le gouverneur de la préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi et des opérateurs économiques.

___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

Commentaires