PARTAGER
Les marocains ont désormais une chance unique de changer leurs rapports avec la télévision puisqu’ils ont désormais la possibilité de saisir la Haca, la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle, pour faire part de leurs critiques des émissions et programmes qui leur sont servis par les télévisions publiques nationales telle « Al Oula » ou « 2M  » et dans une moindre mesure « Medi 1 TV ».
Cette mesure très attendue vient à point nommé pour mettre fin aux dérives et exiger un produit plus conforme avec les attentes des téléspectateurs marocains très fâchés , comme on le sait, avec leurs chaînes.
En l’absence d’une association de défense des droits et intérêts de ces derniers comme cela existe ailleurs et qui devrait remplir ce rôle, la nouvelle dynamique crée fera réagir les supports et ne se sentiront plus à l’abri des reproches et des sanctions.alors que la Haca, face à cette nouvelle prérogative devra redoubler d’efforts pour le suivi de milliers de dossiers qui lui parviendront et faire preuve de fermeté vis à vis des chaînes pour les amener à mieux tenir compte des attentes du public. Il faut rappeler que cette nouvelle mesure coercitive est encouragée par le ministre islamiste de la communication qui y voit là un moyen de faire pression sur les chaînes alors que lui-même a échoué dans leur mise au pas idéologique.

Commentaires