POUR LA PREMIÈRE FOIS, UNE ASSOCIATION PRO-POLISARIO AUTORISÉE AU MAROC

POUR LA PREMIÈRE FOIS, UNE ASSOCIATION PRO-POLISARIO AUTORISÉE AU MAROC

771
0
PARTAGER

Le jour même où des ong internationales ont fait des démarches auprès
du président français François Hollande pour intervenir afin que la
mission de la Minurso au Sahara englobe la surveillance des droits de
l’homme, le royaume a pris tout le monde de court, en autorisant une
association sahraouie qui milite pour l’indépendance de cette région,
à exercer ses activités ouvertement alors qu’elle le faisait
clandestinement depuis l’année 2005 et alors que son chef avait
bénéficié d’une grâce royale il y a quatre ans.

L’annonce de cette légalisation par les autorités a été faite à une responsable
de cette association par le président du Conseil National des Droits de
l’Homme, Driss Yazami, une annonce qui a coupé l’herbe sous les pieds de
tous les activistes et ong qui font pression tous azimuts pour que la force
d’interposition de l’ONU, s’occupe de faire respecter les droits de
l’homme au Sahara, ce que le Maroc a refusé de toutes ses forces.

Ce virage va changer beaucoup de choses à la fois sur le plan
sécuritaire et diplomatique à quelques jours de la publication par
l’ONU de sa résolution sur ce conflit et qui n’est censée faire
allusion justement aux efforts du royaume en matière de promotion des
droits de l’homme dans les provinces sahariennes.

Commentaires