PARTAGER

Le gouvernement Benkirane qui vit ses dernières semaines s’est englué dans une très mauvaise opération de non communication puisque, contrairement à ce qu’il avait promis avant la campagne électorale de présenter son bilan au cours d’une cérémonie riche en couleurs qui devait ressembler à une méga fête de l’auto-promotion et du gonflage de chiffres, car c’est ce contenu qui pose problème aujourd’hui, poussant les citoyens à se demander si ce gouvernement ne les prend pas au sérieux au pire et au mieux comme des enfants à qui l’on se doit de cacher certaines choses.

Le chef de l’exécutif Benkirane et ses alliés de la majorité ont vite conclu avant ce fiasco était que chaque parti de cette alliance présente le propre bilan des secteurs dirigés par ses ministres. Faisant aussitôt marche arrière, il a été décidé ensuite que le ministre de la communication recueillera les bilans de chaque formation et en fera une synthèse avant de la soumettre aux chefs de ces formations.

Le projet de texte final n’a pas satisfait tout le monde et l’affaire en restera là, privant ainsi les marocains, surtout les électeurs de se faire une idée précise et différenciée sur ce qui a été accompli et ce qui ne l’a pas été.

Reste pour ceux qui suivent l’actualité de près, de retrouver l’enregistrement de la lecture du programme gouvernemental par Benkirane devant le parlement au moment de sa prise de fonction. Il en gardera une bien triste leçon et les marocains s’efforceront de faire leur propre bilan pour ces cinq dernières années.

Commentaires