Maison A la une PREMIER CRIME FRATRICIDE DU RAMADAN A MARRAKECH

PREMIER CRIME FRATRICIDE DU RAMADAN A MARRAKECH

2512
0
PARTAGER

Le Ramadan de cette année n’a pas échappé à la règle et a enregistré son premier crime dès le premier jour pour cause d’énervement dù au jeûne du mois sacré. Le crime entre frères d’une même famille s’est produit dans le commune de Ménara à Marrakech, précisément au quartier Iziki, quant un homme de 50 ans, Abdelouahed Â. a porté des coups mortels à la tête de son frère, le laissant pour mort dans le domicile familial.

La cause du meurtre est un différend banal relatif au partage des frais de la consommation d’électricité, jugé actuellement au tribunal. Les deux frères, habitant sous le même toit, n’ont pas attendu le verdict définitif et se sont querellé dès le premier jour du ramadan, connu pour donner lieu à de très fréquentes bagarres se soldant par des crimes avec pour origine des motifs futiles. Alors qu’une campagne de sensibilisation appelant les jeûneurs au calme, au recueillement et à de comportements citoyens, les empoignades dans les marchés, les espaces publics et en pleine circulation, étaient au rendez-vous pour se terminer très mal, parfois dans un bain de sang au milieu de la foule.

Le phénomène de cette violence gratuite pousse de nombreux citoyens à éviter les marchés et les commerces de crainte ‘de faire les frais de ces bagarres qui peuvent éclater à tout moment, loin des valeurs prônées par le mois sacré.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires