Maison A la une PREMIÈRE MISSION POUR EL OTHMANI A L’ÉTRANGER

PREMIÈRE MISSION POUR EL OTHMANI A L’ÉTRANGER

798
0
PARTAGER
Le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othamani, s’est vu confier pour sa première mission à l’étranger, la lourde tâche de représenter le roi Mohammed VI au 30ème sommet de l’Union Africaine qui se tient ce week-end à Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie. Il fait ainsi ses premiers pas en tant que représentant personnel du souverain et aura à présenter l’agenda africain pour la migration que l’instance africaine avait demandé au roi d’élaborer pour les années à venir. Cet agenda avait été préparé à Rabat au cours d’une réunion regroupant les ministres du continent en charge des affaires de la migration qui s’étaient exprimés en faveur des idées préconisées par le royaume en raison de sa riche expérience de pays d’accueil.
Le baptême de feu d’El Othmani est un exercice difficile car l’homme est peu à l’aise dans les grands forums et conférences au sommet, le peu de prédisposions qu’il avait déjà montré lors de la courte période qui l’avait vu prendre les rênes de la diplomatie marocaine dans le gouvernement Benkirane, avec un bilan mitigé. Maigre consolation cette fois-ci en tant que chef de gouvernement et en tant que représentant du roi, El Othmani sera secondé et guidé par le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita, un diplomate chevronné et à l’aise dans ce type d’agoras.
A Addis-Abeba, l’hostilité contre le Maroc de certains pays conduits par l’Algérie est encore perceptible un an après le retour du royaume au sein de l’UA.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires