Première rencontre nationale des traiteurs pour définir un label de qualité

Première rencontre nationale des traiteurs pour définir un label de qualité

903
0
PARTAGER

L’Association Professionnelle des traiteurs organise le mardi 31 mars 2015 au centre de formation de l’OFPPT réservé aux métiers de l’hôtellerie une journée de concertation avec les traiteurs du Maroc. Cette journée sera également l’occasion de la signature d’une convention de partenariat avec ce même office dans un esprit win-win durable qui permettra aux lauréats de cette établissement de bénéficier d’opportunité d’emploi dans les établissements des traiteurs.

L’association Professionnelle des traiteurs qui tient ainsi par cet accord à démontrer et souligner sa fibre citoyenne et sa volonté affichée de participer à la création d’emplois dans ce secteur est en phase actuellement de lancement d’un vaste et ambitieux projet de restructuration et de mise à niveau de son secteur pour mieux le valoriser.

Dès sa création l’année dernière, l’association s’est fixée plusieurs objectifs comme les a résumé son président d’honneur Monsieur Karim Rahal « Nous sommes des acteurs économiques à forte contribution dans le développement de notre pays et ce sous différents aspects : sociaux, culturels, touristiques… Nous avons en charge l’image de ce métier et notre image également. Nos droits et intérêts communs doivent être la priorité dans nos plans d’action avec une prise de conscience collective que si développement y serait, ce serait bien grâce à notre union. Mettons la main dans la main pour mettre ensemble les jalons d’un travail associatif structuré et passionné pour faire de notre métier une fierté inscrite dans la continuité. »

Pour atteindre ses objectifs, l’association se doit de compter ses membres qui correspondent et acceptent les engagements inscrits dans sa charte afin de constituer une force de propositions et répondre aux voeux de son président en exercice Monsieur Lahbib Saadi qui déclare  » Il est important de rassembler et de fédérer les différents acteurs de cette activité autour d’un plan stratégique et autour d’une réflexion sur l’avenir de ce secteur visant à introduire une nouvelle approche. »

Il est à noter que cette profession traverse ces derniers temps des moments difficiles avec des signaux apparus avec la crise économique mondiale, la décision du fisc d’imposer lourdement les acteurs de ce secteur sans parler de la multiplication de pratiques malsaines de concurrence déloyale qui a profité par manque de structuration à des éléments qui ont parasité la profession.

La réunion de mardi prochain s’annonce d’ores et déjà cruciale puisqu’elle permettra de jeter les bases d’un renouveau salvateur pour ceux qui se sont investis corps et âme dans un métier qui est avant tout et doit rester une passion.

PAR ABDELRHNI BENSAID

Commentaires