Présidentielle : alliances et désistements à l’approche de la clôture des candidatures

Présidentielle : alliances et désistements à l’approche de la clôture des candidatures

136
0
PARTAGER

Ils sont une trentaine à avoir déclaré au fil de la précampagne leur intention de se présenter à la prochaine présidentielle au Sénégal. Combien seront-ils, effectivement à déposer leur dossier au Conseil constitutionnel ? Ces derniers temps, négociations, alliances et désistements se sont multipliés.

L’avocat maître El Hadj Diouf a retiré cette semaine sa candidature au profit de Moustapha Niasse, afin, dit-il, d’éviter la dispersion des voix.

L’ancien président de la commission de l’Uemoa, Moussa Touré, a lui aussi rallié depuis le 30 décembre la bannière de Benno Siggil Senegaal. « Il y avait tellement de candidats indépendants, dit-il, que nous risquions de nous partager le même électorat, et ainsi de favoriser le régime ».

« Je retire ma candidature et appuie celle de Macky Sall », a indiqué à RFI l’avocat Moussa Diop tandis que l’universitaire Arona Ndoffène Diouf a scellé au début du mois son alliance avec le candidat de Macky 2012.

D’autres discussions sont toujours en cours. Si la multiplication des candidatures a sans doute fait réfléchir certains, le montant de la caution a probablement lui aussi joué un rôle dissuasif. Pour pouvoir se présenter, il faut avancer cette année 65 millions de francs CFA. Une somme uniquement récupérée par ceux qui obtiendront plus de 5% des suffrages.

 

rfi.fr__________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires