Presse écrite: la subvention atteint 65 millions DH en 2012

Presse écrite: la subvention atteint 65 millions DH en 2012

356
0
PARTAGER

Ainsi 23 quotidiens, 47 hebdomadaires, 57 revues mensuelles, 10 revues trimestrielles et 8 semi-mensuelles ont bénéficié des revenus de publicité dans le cadre de la contribution de la publicité à la promotion de la pluralité.

Les investissements publicitaires au niveau de la presse écrite, de la radio et télévision ont été, selon un document publié en 2012 par l’association des annonceurs, de 4,11 milliards dh (MMDH), dont 1,23 MMDH pour la presse écrite, 1,99 MMDH pour les chaînes de télévision et 898 MDH pour les stations radio.

Le marché global de la publicité, poursuit le rapport, a été de 5,63 MMDH, se répartissant à raison de 35% pour les chaînes de télévision, 26% pour les panneaux publicitaires, 22% pour les journaux et 16% pour les radios.

Un débat national sur l’organisation du secteur de la publicité dans la presse écrite a été lancé, l’objectif étant de mettre à niveau le domaine publicitaire et d’actualiser l’arsenal juridique le régissant, indique encore le rapport, précisant qu’il s’agit également de mettre en place un mécanisme d’autorégulation qui garantit les conditions de transparence, d’efficacité, d’équité et de compétitivité.

Les dispositions relatives au secteur de la publicité seront intégrées dans les textes organisant la presse écrite dont la révision est en cours, ajoute-t-on. Le rapport relève, en outre, qu’aucun incident de suspension de la publicité comme moyen de pression, n’a été enregistré, faisant savoir qu’en concertation avec les professionnels de la publicité, il sera procédé, concernant les annonces juridiques et administratives, à la mise en place d’un accord définissant les marges minimale et maximale des tarifs publicitaires en vue d’atténuer les incidences du monopole.

Rappelant, à cet égard, que le marché des annonces juridiques et administratives est estimé à 50 MDH annuels, le rapport souligne qu’une exonération de la TVA a été adoptée afin de soutenir le tirage de presse et de promouvoir la production audio-visuelle.

 

Actu-maroc.com

Commentaires