Prêt de 2,42 MMDH de la BEI au Maroc pour la réalisation...

Prêt de 2,42 MMDH de la BEI au Maroc pour la réalisation de l’autoroute Berrechid-Béni Mellal

179
0
PARTAGER

L’accord de prêt, signé, mercredi à Rabat, par Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI et Otmane Fassi Fehri, Directeur Général de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM), en présence du ministre de l’Equipement et des Transports, M. Karim Ghellab, vise à étendre le réseau autoroutier à la zone centrale du pays, riche de ses ressources et de son potentiel de développement.

Ce projet permettra de rapprocher cette zone des principaux pôles économiques du pays et de les relier via une infrastructure moderne favorisant et accélérant le développement de toutes les régions traversées et/ou desservies, notamment les plaines de Tadla, les montagnes du Haut Atlas (Azilal) et du Moyen Atlas (Khénifra).

S’exprimant lors de la cérémonie de signature, M. Ghellab a souligné l’importance de cet accord, précisant que ce projet mettra en valeur le potentiel agricole et touristique de la région Tadla-Azilal.

Pour sa part, M. de Fontaine Vive a mis en exergue la coopération fructueuse entre la BEI et l’ADM, soulignant l’importance de ce projet dans le développement socio-économique du pays.

La construction de cette autoroute, dont le lancement des travaux avait été donné par SM le Roi Mohammed VI le 12 avril dernier, s’inscrit dans le cadre du nouveau programme autoroutier de 384 km à réaliser à l’horizon 2015.

D’une longueur de 172 Km, cette autoroute a nécessité un budget estimé à 6,04 MMDH hors taxes et a été subdivisée, pour sa construction, en cinq tronçons.

Il s’agit de la section Berrechid-Ben Ahmed (38,5 Km), adjugée à l’entreprise chinoise « China International Water and Electric Corporation » (CWE) et la section Ben Ahmed- Khouribga (38,5Km) adjugée au groupement d’entreprises marocaines Sintram-LRN-Seprob- SNCE.

Il s’agit aussi de la section Khouribga-Oued Zem (33 Km), adjugée également au groupement d’entreprises marocaines Sintram-LRN-Seprob-SNCE, la section Oued Zem-Kasbat Tadla (40 Km), adjugée à l’entreprise marocaine Houar et la section Kasbat Tadla-Béni Mellal (22 Km) adjugée à l’entreprise chinoise Covec.

Les travaux ont démarré sur l’ensemble des sections de l’autoroute, en vue de sa mise en service au cours de 2013.

La BEI figure parmi les premiers bailleurs de fonds accompagnant les projets de la société et ce depuis la participation au financement de l’autoroute Rabat-Fès en 1995.

La banque est présente dans de nombreux projets d’autoroutes, notamment Larache-Sidi El Yamani, Asilah-Tanger, Casablanca-El Jadida, Settat-Marrakech, Fès-Oujda et le projet visant l’augmentation de la capacité de l’autoroute Rabat-Casablanca, constitué de l’autoroute de contournement de Rabat et l’élargissement de Rabat-Casablanca en 3*2 voies.

L’enveloppe financière globale consacrée par la BEI à tous ces projets est de 1.070 millions d’euros, soit l’équivalent de 11,77 MMDH.

D’autres bailleurs de fonds concourent au financement du projet, notamment le Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social (FADES) par 55 millions de dinar koweïtien (soit l’équivalent de 1,540 MMDH), et dont la convention de prêt a été signée le 3 mars dernier.

Le Chine participe aussi au financement de ce projet via la banque China Eximbank pour un montant de 248 millions de dollars américains (soit l’équivalent de 2,035 MMDH).

 

Commentaires