PARTAGER

Donald Trump a trébuché, Hillary Clinton a été accrochée: l’Iowa, première étape des primaires américaines dans la course à la Maison Blanche, a été dure pour les favoris des sondages.

Primaires de l'Iowa: Clinton et Sanders au coude à coude, Trump battu
Appelés à choisir leur candidat pour l’élection du 8 novembre qui désignera le successeur de Barack Obama, républicains et démocrates se sont rendus en nombre dans les bureaux de vote (écoles, bibliothèques, gymnases…) de ce petit Etat agricole du Midwest.

Dans les deux camps, et dès la prochaine échéance du New Hampshire le 9 février, la lutte s’annonce âpre. L’ultra-conservateur Ted Cruz vainqueur lundi côté républicain, tentera de capitaliser sur ce bon départ.

Hillary Clinton, battue dans l’Iowa il y a huit ans par Barack Obama, était, peu après 00H00 (06H00 GMT), quasiment à égalité avec le surprenant sénateur du Vermont, Bernie Sanders, 74 ans.

Aucune télévision américaine ne s’aventurait à désigner un vainqueur entre les deux candidats séparés par quelques dixièmes de point seulement.

Dans un discours au ton rassembleur, son mari Bill à ses côtés, l’ancienne First Lady a martelé que le parti démocrate représentait « ce qu’il y a de mieux pour l’Amérique » face à des candidats républicains qui cherchent à « diviser ».

« C’est très important qu’une femme accède à la Maison Blanche de mon vivant », expliquait Molly Schott, retraitée de 77 ans, venue écouter la candidate sur le campus de Drake University. « Ce soir, c’était la première étape. Le combat sera long ».

Commentaires