PARTAGER

Des peines de prison ont été prononcées par le tribunal de première instance d’Oujda à l’encontre de 13 élus. Ils sont accusés d’avoir acheté des voix lors des dernières élections.

D’après le site Alyaoum24, deux élus ont écopé d’une peine de 7 mois de prison ferme ainsi qu’une amende de 20.000 dirhams. Un autre a été condamné à 5 mois de prison ferme alors que les autres passeront trois mois en prison.

Les élus étaient accusés d’avoir accepté des « cadeaux » et de l’argent en contrepartie de leurs voix lors du scrutin du 2 octobre dernier à la chambre des conseillers.

Commentaires