PARTAGER

Branle-bas de combat dans les consulats du Maroc à l’étranger suite au
dernier discours discours dans lequel le souverain s’est attaché à en
révéler et critiquer les dysfonctionnements.

En guise de première mesure et en attendant une révision en profondeur de
leur mode de fonctionnement, le ministre des affaires étrangères et de la
coopération, Salaheddine Mezouar, a annulé les congés annuels des
consuls et de leur personnel au moment où se multiplient les réunions
au siège du département de tutelle à Rabat afin d’élaborer les mesures
urgentes à prendre pour répondre à la colère royale ainsi que
l’éventualité de la mise à l’écart de certains consuls dans le
collimateur de leur administration dans le cadre d’un vaste mouvement
de rappels et de mutations. Cette remise à plat devrait être annoncée
cette semaine sans plus attendre et les décisions retenues appliquées
dès cet été. Autant dire que les esprits s’échauffent au sein des
représentations consulaires qui vivent des moments difficiles après
des dizaines d’années de laissez-aller Le ministre s’est contenté de
rassurer en précisant que dès son arrivée, il avait été alerté sur ces
dysfonctionnements et qu’une mise à niveau était dans le pipe avant
que le souverain n’aborde cette question lors du discours de la fête
du trône.

Par Jalil Nouri

Commentaires