Progression de l’activité du secteur du BTP et de la production énergétique...

Progression de l’activité du secteur du BTP et de la production énergétique et minière au 1er trimestre 2011

190
0
PARTAGER

PROGRESSION DE L’ACTIVITE DU SECTEUR DU BTP AU 1ER TRIMESTRE 2011

40 pc des patrons déclarent une hausse de leur activité, 33 pc une stabilité et 27 pc une baisse, relèvent les enquêtes de conjoncture relatives aux réalisations du 1er trimestre 2011 et aux pronostics pour le 2ème trimestre 2011.

La tendance haussière aurait été enregistrée, essentiellement, au niveau des activités relevant des travaux publics, notamment la « Construction de chaussées routières et de sols sportifs », la « Menuiserie bois et matières plastiques » et la « réalisation de réseaux », précise le HCP.

HAUSSE DE LA PRODUCTION ENERGETIQUE ET MINIERE

Les secteurs de l’énergie et des mines auraient connu des hausses de la production, relève la note qui présente l’appréciation des chefs d’entreprises, telle qu’elle ressort des enquêtes de conjoncture réalisées trimestriellement par le HCP auprès des secteurs de l’industrie manufacturière, de l’énergie, des mines et du BTP.

Cette évolution positive est due à une augmentation de la production du « Pétrole raffiné » et à une augmentation de la production des « Minéraux non métalliques », explique la même source.

Pour sa part, la production dans le secteur manufacturier aurait connu un léger accroissement durant le 1er trimestre 2011, résultant principalement des progressions de la production des « Produits de la chimie et de la parachimie », des « Produits textiles et bonneterie » et des « Produits issus de la transformation des minéraux de carrière ».

SITUATION DES CARNETS DE COMMANDE JUGEE NORMALE

Par ailleurs, la situation des carnets de commande, au terme du 1er trimestre 2011, est jugée d’un « niveau normal » par la majorité des chefs d’entreprises dans les secteurs des mines et de l’énergie, 68 pc dans le secteur des industries de transformation et 59 pc dans le secteur du BTP.

En revanche, ce niveau est jugé faible par 25 pc des chefs d’entreprises dans le secteur des industries de transformation et 32 pc dans le secteur du BTP.

En termes d’emploi, les déclarations des chefs d’entreprises suggèrent que les effectifs employés par le secteur des mines auraient connu, globalement, une hausse, ceux du secteur de l’industrie de transformation auraient connu une quasi-stabilité alors que ceux des secteurs de l’énergie et du BTP auraient connu une tendance baissière.

Les résultats de l’enquête montrent que la capacité productive des entreprises a été sous utilisée, au cours du 1er trimestre de l’année en cours, d’environ 31 pc pour le secteur du BTP, 21 pc pour le secteur de l’industrie de transformation, 13 pc pour le secteur des mines et 11 pc pour le secteur de l’énergie.

Dans ce sens, la sous-utilisation de la capacité de production industrielle varie de 9 pc au niveau de la branche de l' »Habillement à l’exclusion des chaussures » à 41 pc au niveau de la branche des « Bois, articles en bois, vannerie et meubles ».


PRONOSTICS GLOBALEMENT OPTIMISTES POUR LE 2-EME TRIMESTRE 2011

Les pronostics avancés par les patrons des entreprises interviewés, pour le 2ème trimestre 2011, font ressortir une tendance haussière de l’activité du secteur du BTP.

En effet, 50 pc des opérateurs dans ce secteur prévoient une hausse de leur activité, 44 pc une stabilité et 6 pc s’attendent à une baisse.

La production du secteur manufacturier connaîtrait, également, selon les chefs d’entreprises, une hausse au cours du 2ème trimestre 2011 par rapport au trimestre précédent.

Cette amélioration concernerait, principalement, les activités des « Industries agro-alimentaires », des « Produits de la chimie et de la parachimie » et des « Produits issus de la transformation des minéraux de carrière ».

Par ailleurs, une nette amélioration de la production est attendue par les chefs d’entreprises relevant du secteur des mines.

Cette hausse s’expliquerait par une progression conjuguée de la production des « Minerais métalliques » et de la production des « Minéraux non métalliques ».

En revanche, la production du secteur de l’énergie connaîtrait, plutôt, une baisse due, essentiellement, à un recul de la production du « Pétrole raffiné ».

En ce qui concerne l’emploi, les chefs d’entreprises prévoient une hausse des effectifs employés dans les secteurs de l’énergie et du BTP et une baisse de ceux employés dans le secteur des mines.

Les effectifs employés dans le secteur de l’industrie de transformation resteraient, selon les déclarations des chefs d’entreprises sondés, quasi-stables.

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires