Projection de deux films marocains à la 16è édition de la quinzaine...

Projection de deux films marocains à la 16è édition de la quinzaine de la francophonie au Pérou

155
0
PARTAGER

Les deux longs-métrages marocains sont projetés aux sièges de l’Alliance française dans les villes de Huancayo, Iquitos, Trujillo, Piura, Cusco, Arequipa et Chiclayo.

Ils ont été présentés par l’ambassade du Royaume au Pérou, les 21 et 22 mars, au siège de l’Alliance française de Lima en présence d’un public de divers horizons, d’intellectuels, d’académiciens, d’universitaires et de cinéphiles.

A cette occasion, l’accent a été mis sur l’évolution tangible tant sur le plan technique que thématique et sur la diversité des sujets abordés en général par les réalisateurs marocains, dont les productions ont enregistré une nette progression ces dernières années.

L’accent a également été mis sur l’émergence de jeunes talents et de cinéastes qui ont insufflé une nouvelle dynamique au septième art marocain en abordant des sujets considérés autrefois comme tabou et en mettant à profit l’évolution notable liée à l’ouverture démocratique au Maroc depuis plusieurs années et à la nouvelle ère de liberté d’expression qui prévaut dans le Royaume.

Ainsi, « la Mémoire en détention » de Jilali Ferhati a été retenu dans la perspective de livrer au public péruvien un exemple concret de cette ouverture du Maroc et de cette expression émergente, sachant que d’autres sujets liés à l’actualité sociale, notamment l’immigration clandestine et légale, la femme, les jeunes ou l’exclusion sociale sont désormais très abordés par les cinéastes marocains.

C’est le cas par exemple de « La Symphonie marocaine » qui montre comment la musique peut représenter un levier de promotion pour certaines couches sociales défavorisées.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires