Projet du plus grand tableau du monde : les élèves-peintres de Fès...

Projet du plus grand tableau du monde : les élèves-peintres de Fès sortent leurs pinceaux

297
0
PARTAGER

Les élèves, représentant les académies régionales d’éducation et de formation (AREF) de Fès-Boulemane (20 enfants), Taza-AL Hoceima-Taounate (10) et celle de l’Oriental (10), dessineront une toile qui viendra s’ajouter à quatre autres toiles qui devront former, in fine, la partie réservée au Maroc (25 m sur 98 cm) dans le plus grand tableau du monde, prévu en 2012.

Dans une ambiance bon-enfant, les élèves ont rivalisé d’imagination pour exprimer, de manière simple, leur conception des valeurs de la paix, qui est le principal objectif recherché par le lancement de ce concours.

Sous l’oeil bienveillant de leurs encadrants, dont des peintres et des professeurs d’arts plastiques des trois régions participantes, les apprentis peintres ont voulu se faire plaisir tout en exprimant leur solidarité avec les enfants victimes de foyers de tensions à travers le globe.

Outre la joie de la peinture, cette manifestation, qui coïncide avec la journée mondiale de la solidarité humanitaire, est une belle occasion pour inculquer aux élèves les valeurs de solidarité et de paix, a souligné le directeur de l’AREF Fès-Boulemane, M. Mohamed Ould Dada.

Cette journée, qui est aussi une occasion de rencontre entre des élèves de diverses régions du royaume, se veut une tribune de diffusion de la culture des beaux arts dans le système éducatif, a relevé le responsable, dans un mot introductif aux travaux de cet atelier de peinture.

Une vidéo sur les précédentes éditions de cette manifestation, conçue pour encourager la culture de paix et d’entente mutuelle entre les enfants dans les quatre coins du globe, a été projetée à cette occasion.

Simultanément à la rencontre de Fès, quatre autres ateliers sont organisés respectivement à Rabat – où seront réunis les élèves des académies de Rabat-Salé-Zemmour-Zair, Meknès-Tafilalet, Tanger-Tétouan et Gharb Chrarda Bni Hssen- à Casablanca (le grand Casablanca et Chaouia-Ourdigha), à Marrakech (Tanssift-Lhaouz, Tadla-Azilal et Abda-Doukkala), et à Agadir (Souss Massa Daraa, Oued Eddahab Lagouira, Guelmim Smara et Laayoune-Boujdour).

 

Commentaires