PARTAGER
Et si l’actrice, mal aimée au Maroc, Loubna Abidar avait réussi finalement et miraculeusement le filon professionnel en Europe, qui fera décoller véritablement sa carrière qui a démarré sous les plus mauvais auspices avec le film « Zine Li Fik » de Nabyl Ayouch qui lui aura coûté et lui coûte encore tant de déboires avec le public, les médias et toute la profession.
Depuis plusieurs jours, des informations recoupées et insistantes révèlent que le grand réalisateur autrichien Mickael Hanneke, songerait à lui confier un rôle très important dans son prochain film aux côtés de l’immense comédien et acteur français, Jean-Louis Trintignant, chose qui lui ouvrirait la voie du succès et de la notoriété si elle sait se montrer à la hauteur des exigences du réalisateur Hanneke, connu pour tirer le maximum de ses acteurs en leur imposant des conditions de travail draconiennes, mais avec en parallèle, la certitude de voir son film nominé dans les plus grands festivals du monde.
Autant dire que si ce contrat faramineux est signé par l’actrice Loubna Abidar, elle prendra une revanche éclatante sur ses détracteurs, de plus en plus nombreux, et tourner définitivement la page tumultueuse et sulfureuse du film « Zine li Fik »

Commentaires