Pyongyang : Nouveau dirigeant, même politique

Pyongyang : Nouveau dirigeant, même politique

328
0
PARTAGER

«Nous ferons payer jusqu’au bout le traître Lee Myung-Bak et sa clique pour les péchés impardonnables, pour l’éternité, qu’ils ont commis à l’occasion des obsèques nationales» de Kim Jong-Il, ont indiqué les médias nord-coréens.

Le Nord n’a pas précisé en quoi consisteraient les représailles.

A la télévision, ces déclarations ont été répétées pendant dix minutes par le présentateur, tandis qu’un bandeau, portant les mêmes mots, défilait au bas de l’écran.

Le Nord reproche à Séoul d’avoir interdit les visites de condoléances à Pyongyang.

Seules deux délégations sud-coréennes ont été autorisées à se rendre de l’autre côté de la frontière, avant les obsèques de Kim Jung-Il, pour rendre hommage au défunt.

Les deux délégations étaient menées par la veuve de l’ancien président sud-coréen Kim Dae-Jung, qui avait tenu avec Kim Jong-Il le premier sommet intercoréen de l’histoire en 2000, et par la présidente du groupe Hyundai.

Pyongyang reproche également à Séoul le lancement de tracts par des activistes appelant à l’insurrection contre la dynastie Kim. Ces tracts ont été envoyés le jour des obsèques, accrochés à des ballons lancés vers la Corée du Nord.

 

 

AFP_______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires