« Aucun cas » d’Ebola au Maroc, 27 cas suspects répertoriés

« Aucun cas » d’Ebola au Maroc, 27 cas suspects répertoriés

414
0
PARTAGER

A ce jour, le ministère de la Santé n’a enregistré aucun cas d’infection par le virus Ebola dans le Royaume

C’est ce qu’a réaffirmé le ministre de la Santé El Houssaine Louardi, lundi à l’aéroport international Mohammed V à Casablanca. »Vingt-sept cas suspects ont été répertoriés par les services sanitaires depuis le déclenchement de l’épidémie », a déclaré M. Louardi lors d’une rencontre avec la presse, notant que les tests réalisés sur ces cas se sont révélés négatifs.

Auparavant, M. Louardi, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad et le président du Poste de coordination central (PCC), le Général de Corps d’Armée Commandant la Gendarmerie Royale, Hosni Benslimane avaient assisté aux opérations de contrôle sanitaire de passagers provenant de pays touchés par l’épidémie, mises en place dans le cadre du plan national de veille et de préparation à la riposte contre la maladie à virus Ebola.

 

A cette occasion, les responsables ont suivi des explications détaillées sur le déroulement des différentes étapes de contrôle au niveau de l’aéroport international Mohammed V qui accueille chaque jour 26 vols en provenance des pays africains. »Nous visitons l’aéroport Mohammed V pour s’assurer, sur place, de la bonne mise en œuvre du dispositif national de veille, mais aussi pour s’arrêter sur les dysfonctionnements potentiels en vue de développer ce Plan en fonction des évolutions de l’épidémie », a souligné M. Louardi.Ce Plan, mis en œuvre en coordination avec la Gendarmerie Royale, l’Office national des Aéroports et Royal Air Maroc, se décline en quatre mesures principales, à savoir la prévention de l’introduction du virus, la détection précoce, la préparation à la prise en charge et la sensibilisation et communication sur les risques, a-t-il rappelé.

 

Ces mesures comprennent aussi l’équipement, sur le plan national, de quatre laboratoires répondant aux critères mondialement reconnus en la matière pour effectuer les analyses rapides des cas suspects, outre la mise en place de mesures liées au diagnostic et à la prise en charge des malades, a-t-il ajouté.Quant au dispositif de prise en charge et de diagnostic, le ministre a mis en avant l’aménagement et la préparation des unités d’isolement et de prise en charge des cas suspects au niveau des centres hospitaliers régionaux (CHR) en mettant l’accent sur le CHR Moulay Youssef de Casablanca considéré comme étant le centre référant en la matière.

 

A noter que le dernier bilan révélé le 04 janvier dernier par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) fait état de plus de 20.500 cas d’infection à l’Ebola, dont 8.235 décès, soit un taux de mortalité de 40 pc.

Actu-maroc.com _______________________________________

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires