Quarante ONG lancent un appel à l’ONU pour que cesse le système...

Quarante ONG lancent un appel à l’ONU pour que cesse le système des goulags nord-coréens

130
0
PARTAGER

Plus de 150 000 Nord-Coréens seraient prisonniers de camps aux conditions de détention effroyables, selon les témoignages de réfugiés toujours plus nombreux. Jared Genser est l’un des représentants de la coalition qui demande au Conseil des droits de l’homme de l’ONU de mettre sur pied une commission d’enquête. Pour lui, « les prisonniers nord-coréens affrontent des conditions de vie si dures que ce système de goulag ne peut être décrit que comme des camps de la mort. Les détenus, enfants compris, sont soumis à un travail si éreintant que 20 à 25% de la population carcérale meurt tous les ans. Torture, exécutions sommaires, viols de femmes prisonnières sont des choses ordinaires. Le dirigeant Kim Jong-un, qu’il s’en rende compte ou pas, doit prendre une décision. En choisissant de ne rien faire et de maintenir ce goulag, il se rend responsable de crimes contre l’humanité ».  

L’objectif de la coalition est d’accroître la pression internationale sur un régime pourtant notoirement imperméable aux influences extérieures. Signe d’espoir : en mars, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a émis une condamnation à l’unanimité. Et pour la toute première fois, les alliés traditionnels de la Corée du Nord, et notamment la Chine, ne s’y sont pas opposés.

 

rfi.fr ______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires