Quarts de finale retour de la Coupe du Trône: Le MAS en...

Quarts de finale retour de la Coupe du Trône: Le MAS en vedette, le FUS tout près de l’exploit

407
0
PARTAGER

On a eu droit ce weekend à de très passionnants  et hauts en couleur quarts de finale retour avec une équipe du MAS qui a fait sensation en éliminant les FAR à Rabat,  le DHJ qui a parfaitement maîtrisé la RSB, Tanger qui a souffert face à un excellent IZK et le FUS qui a failli réussir sa remontada  avant de céder la qualification à l’OCS à l’issue des tirs au but.

Le MAS a créé une grosse surprise samedi à Rabat en se qualifiant pour les demi-finales de la Coupe du Trône après s’être imposé face aux FAR à l’issue de l’épreuve des tirs aux buts.
On ne donnait pas cher de la peau des fassis , surtout après leur défaite au match aller , et franchement entre nous Il n’y avait pas grand monde pour avoir parié un sou sur une qualification du MAS.
Et pourtant,  les poulains de Tarik Skitioui vont réaliser un match presque parfait , à l’image de leur gardien Filali qui a écoeuré les militaires, produisant un jeu collectif impressionnant.
Dans tous les cas , un grand bravo au MAS qui après s’être payé le WAC au tour précédent , s’est offert cette fois une qualification aux dépens des FAR.
Le DHJ a tenu bon à Berkane et a réussi face à la RSB un nul vierge qui lui a assuré le billet pour les demies.
Dans une rencontre où la RSB a montré toutes ses limites actuelles , les Oranges n’ont jamais réussi à se créer la moindre occasion malgré une possession de balle de plus de soixante pour cent . Dans ces conditions,  il était impossible pour la Renaissance de Berkane de marquer le moindre but et encore moins de refaire son retard. Au contraire,  ce sont les poulains de Talib qui ont failli à plusieurs reprises concrétiser des contres rapides si ce n’est la précipitation des Azzaro , Nannah et Hadraf.
Au final, on s’est quitté sur un nul vierge et une qualification méritée du DHJ qui n’a rien lâché durant les quatre -vingt dix minutes.
A Tanger, l’Itihad local a trouvé les pires difficultés à se débarrasser d’une coriace équipe de l’IZK dont les joueurs se sont battus comme des lions , contestant le but de l’IRT jusqu’au dernier souffle de la partie.
Franchement,  on se demande ce que fait cette équipe Zemmourie en seconde division car au vu du football qu’elle a produit à Tanger elle n’a rien à envier aux équipes de Botola Pro , à commencer par l’IRTanger.

Le FUS passe tout près de l’exploit devant l’OCS…

. Il s’en est fallu de très peu.
Le FUS a failli réussir le coup parfait en remontant son retard de trois buts dans les vingt premières minutes de la seconde période,  mais ses joueurs ont tremblé et ont été très maladroits lors des tirs au but.
Autant les Rbatis semblaient perdus en première mi-temps , autant ils se sont déchaînés après la pause devant des Safiots complètement dépassés.
Les poulains de Walid Regragui ont été à un doigt de la remontada , mais ils ont finalement   cédé la qualification à l’OCS à l’issue des tirs au but.
Des Safiots qui peuvent s’estimer heureux et pousser un grand ouf de soulagement tant ils ont échappé au pire en fin de rencontre.
L’OCS devra en découdre avec le DHJ
lors des demi-finales , tandis que le MAS  affrontera l’IRT.
Bon vent.

Hafid Fassi Fihri

Commentaires