PARTAGER

Organisée à l’initiative du Groupe d’action nationale de soutien à la Palestine et l’Association marocaine de solidarité avec la lutte palestinienne, les citoyens marocains ont répondu nombreux  pour protester contre la décision du président américains Donald Trump de reconnaitre la ville sainte de Jérusalem comme Capitale d’Israël. Cette manifestation, organisée ce dimanche à Rabat, a connu la participation de quelques 100.000 personnes selon ses initiateurs. D’autres estimations avancent le chiffre d’environ 40.000 participants.

Tous avaient un seul message: réaffirmer la position constante du peuple marocain, toutes tendances confondues, partis politiques, syndicats et organisations des droits de l’homme, soutenant les droits légitimes du peuple palestinien et sa cause juste.

Cette marche qui a démarré de la place Bab El Had, et devrait traverser le boulevard Mohammed V pour prendre fin à Bab Rouah a également été marquée par la participation de militants de la gauche, de personnalités du parti de l’Istiqlal ainsi que par une forte présence des membres du mouvement Al Adl Wal Ihssane.

Dans une déclaration à la presse, Khalid Soufiani, membre du secrétariat du Groupe d’action nationale de soutien à la Palestine, a indiqué que cette grande marche du peuple marocain vient réaffirmer qu”Al-Qods est une ligne rouge à ne pas franchir”, ajoutant que les peuples de l’ensemble de la Oumma arabe et islamique soutiennent les palestiniens dans leur lutte contre l’occupation israélienne.

Les manifestants ont scandé des slogans dénonçant la décision de l’administration américaine de transférer l’ambassade des Etats-Unis à la Ville sainte d’Al-Qods, mettant en garde contre les répercussions graves de cette décision sur la stabilité dans la région du Moyen orient et dans le monde entier.

 

Commentaires