PARTAGER

Elhabib Choubani, ancien ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, a abandonné son poste pour épouser l’ex-ministre Soumia Benkhaldoun, mais leur projet semble avoir pris une tournure inatendue.

La première épouse de Choubani aurait changé d’avis, car elle n’aurait pas apprécié sa démission du gouvernement pour convoler en secondes noces avec sa collègue, rapporte le quotidien Al Akhbar citant des sources dignes de foi.

Madame Choubani avait pourtant accompagné son époux pour demander la main de Soumia Benkhaldoun, suscitant ainsi une forte polémique au Maroc et à l’étranger.

Aujourd’hui, Choubani veut porter l’affaire devant la justice pour pouvoir prendre une deuxième femme, selon la même source. Le code marocain de la famille (Moudawana), interdit le mariage polygame sans la permission de la première épouse.

Source : Bladi.net

Commentaires